Tudor/Payet, après la guerre ouverte, enfin l’heure de la réconciliation à l’OM !

Voir Cacher le sommaire

Titulaire pour la première fois depuis le début de la saison avec l’OM, Dimitri Payet a livré une belle prestation face à Nice avant d’affirmer qu’il n’y avait pas de problème avec Igor Tudor. Celui-ci, loin de faire l’unanimité dans le vestiaire et dans le cœur des supporters, s’était mis à dos le Réunionnais, l’éloignant ainsi des terrains. Tout est oublié ?

Des choix qui étaient jugés incompréhensibles et des décisions qui ne plaisaient pas du tout aux supporters. Igor Tudor n’a pas manqué de faire parler de lui depuis son arrivée à l’OM tout début juillet pour remplacer au pied levé Jorge Sampaoli. Connu pour son fort caractère, le Croate n’hésite pas à dire les choses et cette attitude ne passe pas avec tout le monde. Cet été, les choses ont été très compliquées pour les Marseillais puisque la série de matches amicaux a donné lieu à de mauvais résultats et l’ambiance dans le vestiaire s’est très vite dégradée.

Mais celui qui a le plus offert de cette situation est sûrement Dimitri Payet. Mis à l’écart depuis le début de la saison, le Réunionnais a passé les trois premières journées sur le banc, ne rentrant qu’en fin de match. Interrogé, Tudor avait prétexté une méforme du Français. Mais après un beau début de saison du club, qui reste au contact de l’éblouissant PSG en tête du championnat, les choses ont bien changé.

Titulaire face à Nice, Dimitri Payet a retrouvé le sourire.

Des débuts sous haute tension

Dimitri Payet n’était pas le seul joueur à se plaindre du comportement d’Igor Tudor dans le vestiaire. Dur dans ses propos comme dans sa manière d’agir, le Croate n’avait pas les faveurs des joueurs marseillais. Au début du mois d’août, Payet avait même demandé une réunion avec la direction pour parler de ce cas, selon plusieurs informations relayées dans les médias. Une nouvelle qui n’avait pas du tout ravi Tudor, qui a écarté le Réunionnais en début de saison. Dimitri Payet a donc débuté l’exercice 2022-2023 sur le banc des remplaçants, n’entrant pas dans les plans de jeu de Tudor. Entré en jeu en fin de match à chaque fois, il avait répondu discrètement à son coach en refusant le brassard de capitaine lors de son entrée sur le terrain ou en manifestant comme il se doit son bonheur lors de son 300ematch sous les couleurs du maillot marseillais. Comme un signe fort d’appartenance au club, il rappelait aussi être « Marseillais à vie ». Interrogé à plusieurs reprises, Igor Tudor avait pourtant répondu qu’il ne comptait pas changer ses plans, alors que le début de saison était très convaincant.

« Aucun problème avec Tudor »

Les choses s’arrangent pour Payet à l’OM puisqu’il a été titularisé pour la première fois face à Nice ce dimanche pour la quatrième journée de Ligue 1. Même s’il n’a pas été décisif, sa prestation a été remarquée et il a participé à l’écrasante victoire face au rival niçois (3-0). A l’issue de la rencontre, en zone mixte, il a confié son soulagement, sourire aux lèvres. Avant d’affirmer qu’il « n’y a eu aucun embrouille » entre Tudor et lui. Une chose est sûre, les supporters des Marseillais peuvent être rassurés car avec cet excellent début de saison, Tudor retrouve un peu la cote. Alors que le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des champions a donné un groupe plutôt favorable à l’OM, l’espoir est permis dans les prochaines semaines pour une belle performance de ce nouvel effectif XXL. Grâce à ce nouvel équilibre trouvé, les Marseillais ont l’occasion d’oublier définitivement le naufrage de 2020 dans la plus belle des compétitions.