Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

L’AS Monaco

Bien que la principauté de Monaco ne fasse pas techniquement partie de la France, cela n’a pas empêché l’AS Monaco FC (Association Sportive de Monaco Football Club) de devenir un nom respecté du football français. Depuis sa création, le club a remporté plusieurs titres de Ligue 1 et de Coupe de France, tout en participant aux finales de la Coupe des vainqueurs de coupe 1992 et de la Ligue des champions 2004. Pendant toute sa durée de vie, le club a joué ses matchs à domicile dans le légendaire Stade Louis II.

L’histoire du club

Monaco a été créé en 1919, par la fusion de cinq clubs différents de la région. Après une tentative ratée de devenir professionnel en 1933, Monaco a réussi à surmonter cet obstacle en 1948 en accédant à la deuxième division. Après une série de bons résultats, le club a accédé à la première division en 1953, pour la première fois de son histoire.

 

C’est au début des années 60, sous la direction du charismatique Lucien Leduc, que le club goûte pour la première fois à la gloire. Après une victoire contre Saint-Étienne en finale de la Coupe de France 1960, Leduc a mené Monaco à un titre de Ligue 1 en 1961, ainsi qu’à son premier et unique doublé en 1963. Après le départ de Leduc, cependant, le club retombe dans la médiocrité jusqu’au milieu des années 70 et une nouvelle série de trophées : les titres de Ligue 1 en 1979 et 1982 et les victoires en Coupe de France en 1980 et 1985.

 

Après une nouvelle période de stagnation au milieu des années 80, le club a engagé un entraîneur relativement inconnu à l’époque, Arsène Wenger, qui a mené le club à son cinquième titre de Ligue 1 lors de sa toute première saison avec Monaco.

Bien qu’ils se soient battus pour le titre au cours de chacune des saisons successives, Monaco a dû se contenter d’un trophée de Coupe de France et d’une défaite contre le Werder Bremen en finale de la Coupe des vainqueurs de coupe avant que Wenger ne quitte le club en 1994. Pendant la période où Wenger était au club, Monaco s’est fait connaître comme une équipe qui mettait l’accent sur ses jeunes stars, comme Emmanuel Petit et Thierry Henry.

 

Les jeunes stars ont souvent été happées par de plus grands clubs, mais pas gratuitement … Anthony Martial a été un transfert record pour un joueur de 20 ans ou moins en 2015 (vendu à Manchester United pour 60 M€), James Rodrigues a été le deuxième joueur le plus cher en 2014, en partant pour le Real Madrid, et le PSG a dû payer la plus grosse indemnité de transfert de l’histoire – 180 M€ – lorsque Kylian Mbappé a quitté Monaco pour Paris en 2018.

Peu de temps après avoir remporté deux autres titres de Ligue 1 en 1997 et 2000 et avoir atteint la finale de la Ligue des champions en 2004, les nombreux problèmes financiers du club l’ont fait reléguer en deuxième division. La situation a changé lorsque le club a été racheté par le milliardaire russe Dmitry Rybolovlev en 2011. Très vite, le club est revenu en Ligue 1 et a recommencé à se battre pour le titre.

 

Logo du club

La partie supérieure du logo est une couronne, qui, avec la couleur or, représente les associations royales. L’écusson actuel comporte l’inscription « AS Monaco FC » alors que les versions précédentes ne comportaient que les initiales « ASM FC ».

Des légendes du football on prit par Monaco

De nombreuses grandes équipes et des noms éminents ont suivi, dont les plus mémorables sont Jean-Luc Ettori, Claude Puel, Manuel Amoros, George Weah, Emmanuel Petit, Youri Djorkaeff, Lilian Thuram, Jürgen Klinsmann, Enzo Scifo, Thierry Henry, David Trezeguet, Fabien Barthez, Ludovic Giuly, Marco Simone, Marcello Gallardo, Fernando Morientes, Falcao, Thomas Lemar et Kylian Mbappé, et cela avant de parler des joueurs d’aujourd’hui…

Et ils ont pu compter sur des entraîneurs fantastiques pour les former, comme Arsène Wenger, Jean Tigana, Didier Deschamps, Claudio Ranieri et Leonardo Jardim.

Les champions du monde français de 1998, Thuram, Petit, Trezeguet et Henry, ainsi que leurs homologues plus récents, les champions du monde de 2018, Mbappé, Sidibé et Lamar, sont tous des joueurs talentueux qui ont fait leurs débuts à Monaco.

Le stade Louis II, inauguré en 1984, est le siège du club. Outre un terrain de football, il comprend une piste d’athlétisme, une salle omnisports (qui abrite désormais l’AS Monaco Basket), une piscine olympique et d’autres installations.

Tchouaméni au Réal pour une somme mirobolante, c'est presque fait !
10 Wissam BEN YEDDER (asm) – 08 Aurelien TCHOUAMENI (asm) during the Ligue 1 Uber Eats match between Monaco and Brest at Stade Louis II on May 15, 2022 in Monaco, Monaco. (Photo by Serge Haouzi/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Un Palmarès convaincant

Outre le palmarès national du club (huit titres de champion, cinq titres de Coupe de France, une victoire en Coupe de la Ligue et deux trophées des champions), l’histoire de l’AS Monaco comprend plusieurs aventures européennes mémorables, par exemple en 1990 (demi-finale de la Coupe des vainqueurs de coupe), en 1992 (finale de la Coupe des vainqueurs de coupe), en 1998 (demi-finale de la Ligue des champions), en 2004 (finale de la Ligue des champions) et en 2017 (demi-finale de la Ligue des champions).