Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Un jet privé décolle de Malaga, Renato Sanches en route vers le PSG !

Renato Sanches arrive au PSG ! Après de longues négociations, le Portugais devrait signer à Paris dans les prochaines heures. Un avion va décoller de Malaga, à quelques kilomètres du lieu du stage du LOSC.

Renato Sanches et le PSG, ça se précise ! Le milieu de terrain portugais est attendu dans les heures qui viennent à Paris. La fin d’une longue période de négo entre les dirigeants parisiens et ceux de Lille. Comme Média Foot l’a écrit en date du 22 juillet, Paris a proposé un prêt assorti d’une option d’achat. Mais le LOSC a refusé cette offre, préférant un transfert sec et un montant bien plus important que les 10 millions d’euros proposés par Paris. Depuis une semaine, chaque camp tente de trouver une solution. Et visiblement, c’est sur le point d’aboutir.

Un avion va décoller de Malaga

Actuellement en stage en Espagne, du côté de Marbella, Renato Sanches est attendu à Paris aujourd’hui. Heureux hasard, un jet privé va décoller de Malaga, aéroport situé à 60 kilomètres de Marbella. Le vol est programmé pour 18h40 ce vendredi, à destination du Bourget. Autant d’indices qui montrent bien que le dossier Renato Sanches est en train de se conclure. Après Vitinha, Hugo Ekitike et Nordi Mukiele, Luis Campos fonce vers sa quatrième recrue estivale. Un nouveau joueur de l’écurie Jorge Mendes, après Vitinha.

Reste à connaître les modalités de l’opération. Est-ce que le LOSC a finalement accepté un prêt avec option d’achat ou est-ce un transfert sec ? Les médias brésiliens, notamment O Jogo, parlent d’un prêt. Renato Sanches pourrait donc prolonger son contrat avec le LOSC, lui qui dispose d’un bail jusqu’en juin 2023. Une prolongation qui permettrait à Lille de pouvoir se tourner vers l’opération souhaitée par le PSG. Paris qui semble vouloir limiter ses dépenses cet été. Pour Hugo Ekitike et Nordi Mukiele, Luis Campos a convenu de prêt avec option d’achat. Cela permet au PSG de décaler les transferts d’un an. Pour pouvoir financer un plus gros transfert comme celui de Milan Skriniar (Inter Milan) ?

Un grand merci à FIMBU

LOSC Lille

Le LOSC Lille a bien débuté la saison, dix ans après le doublé de la saison 2010/11. Présent sans interruption au sommet de la Ligue 1 depuis deux décennies, le triple champion peut se targuer d’une longue, riche et fière histoire. La Ligue 1 vous dit tout ce que vous devez savoir sur Les Dogues…

Le LOSC

Histoire du club

Le grand nord de la France était un haut lieu du football au début du 20e siècle. Dans les années précédant la Première Guerre mondiale, le RC Roubaix fut cinq fois champion de France, l’US Tourcoing et l’Olympique Lillois une fois chacun. Ils sont tous originaires de la région lilloise. L’Olympique Lillois a également été le premier champion français de ligue professionnelle en 1933 et a atteint la finale de la Coupe de France en 1939.

C’est en septembre 1944, dans les semaines qui ont suivi la libération de la France pendant la Seconde Guerre mondiale, que le LOSC actuel a été créé : Le Lille Olympique Sporting Club (LOSC) est né de la fusion de l’Olympique Lillois et du Sporting Club Fivois, une équipe du quartier de Fives à Lille qui avait atteint la finale de la Coupe en 1941.

Les couleurs du club

Les couleurs de Lille trouvent leur origine dans les deux équipes qui ont fusionné pour former le LOSC en 1944. L’Olympique Lillois portait du blanc et du rouge, tandis que le SC Fives portait un maillot bleu avec un motif de losanges blancs. Ainsi, aujourd’hui, le LOSC porte une chemise rouge avec un diamant bleu foncé sur la poitrine et un short bleu foncé.

Nom du club

Lille est aussi affectueusement connue sous le nom de « Les Dogues » (les Grands Danois). Une statue de cette grande race de chien se trouve à l’entrée du terrain d’entraînement du club, le Domaine de Luchin, inauguré en 2007 et situé près du village de Camphin-en-Pévèle, à quelques kilomètres de la frontière belge.

Selon Patrick Robert, président du LOSC-Lille Métropole, l’origine du surnom remonte aux années 1930, avant la fondation du club actuel. « Après un match contre Paris que l’Olympique lillois a remporté au Parc des Princes, un journaliste parisien a comparé les joueurs aux Grands Danois parce qu’ils n’ont jamais abandonné », a-t-il déclaré au journal local La Voix du Nord en 2014. Le dogue allemand figure également sur l’écusson du club.

Icon du club

Jean Baratte

Baratte est le meilleur buteur du club avec 167 buts, ce qui le place en tête du classement de l’histoire du championnat. Star de la grande équipe du LOSC du début de l’après-guerre, il a remporté deux titres de champion et quatre Coupes de France. Né dans les environs, Baratte a été le meilleur buteur de la première division en 1948 et 1949. Il a marqué le but de la victoire lors de la finale de la Coupe de France 1948 contre Lens, et était capitaine lors de la finale 1953 contre Nancy. Après cette victoire, Baratte quitte Lille pour jouer à l’AS Aix puis à Roubaix-Tourcoing, avant de revenir au LOSC en deuxième division en 1956/57. Il a joué 32 matchs pour la France et a marqué 19 buts. Baratte est mort en 1986 à l’âge de 63 ans.

Marceau Somerlinck

Autre légende du Lille d’après-guerre, le milieu de terrain Somerlinck a joué au SC Fives avant de rejoindre le LOSC de 1945 à 1957. Il a participé à deux saisons de championnat et a remporté cinq Coupes de France, en 1946, 1947, 1948, 1953 et 1955. Somerlinck détient le record du nombre d’apparitions sous le maillot de Lille. Il est également le joueur le plus capé de l’histoire de la Coupe de France, bien qu’il ait été dépassé depuis par Dominique Bathenay, Alain Roche et Thiago Silva, qui a remporté cette année sa cinquième Coupe de France avec le Paris Saint-Germain.

Bernard Lama

Le gardien de but Lama a été sélectionné 44 fois par la France et a participé à l’Euro 96 et à l’Euro 2000. Il a également été le gardien de but suppléant de Fabien Barthez lors de la glorieuse Coupe du monde 1998 dans son pays. À cette époque, il jouait déjà au Paris Saint-Germain, où il a remporté une poignée de titres majeurs, dont un titre de champion et la Coupe des vainqueurs de coupe de l’UEFA. Cependant, sa carrière a commencé à Lille, où il a fait plus de 100 apparitions dans les années 1980 et a même marqué un penalty lors d’une victoire contre Laval en mai 1989. Peu de temps après, il a quitté le club pour le FC Metz. « Il est vrai que je n’ai pas passé mes meilleurs moments en tant que joueur au LOSC, mais j’y ai fait mes premiers pas et je ne peux pas l’oublier », a rappelé plus tard Lama dans une interview accordée au magazine officiel du club en 2010.

Eden Hazard

Le Belge a rejoint l’académie de Lille à l’adolescence et a fait ses débuts professionnels sous la direction de Claude Puel à l’âge de 16 ans en 2007. L’ailier est rapidement devenu une partie intégrante de l’équipe qui s’est développée sous la direction de Rudi Garcia et a été nommé meilleur jeune joueur de France en 2009 et 2010. Hazard a été le joueur le plus remarquable de l’équipe qui a remporté le doublé Ligue 1-Coupe de France en 2010/11, alors qu’il n’avait que 19 ans au début de la saison. Il a été élu joueur français de l’année cette saison-là et l’année suivante avant d’être vendu au Chelsea FC pour 40 millions d’euros en 2012. Hazard n’avait que 21 ans à l’époque, mais il s’était déjà assuré une place dans le panthéon des grands joueurs lillois.

Prix d’honneur

Domicile

  • Ligue 1

Champions (3) : 1945-46, 1953-54, 2010-11

Finalistes (6) : 1947-48, 1948-49, 1949-50, 1950-51, 2004-05, 2018-19

  • Ligue 2

Champions (4) : 1963-64, 1973-74, 1977-78, 1999-2000

  • Coupe de France

Champions (6) : 1945-46, 1946-47, 1947-48, 1952-53, 1954-55, 2010-11

Finalistes (2) : 1944-45, 1948-49

  • Coupe de la Ligue

Vice-champion (1) : 2015-16

  • Coupe Gambardella

Champions (1) : 1960

Finalistes (2) : 1955, 2000

  • Coupe Charles Drago

Finalistes (2) : 1954, 1956

Europe

  • Coupe Intertoto de l’UEFA

Vainqueur (1) : 2004

  • Coupe latine

Secondes (1) : 1951

Stade du club

Le Stade Pierre-Mauroy pour son premier match. L’équipe a disputé ses matchs au Stade Lille – Métropole, un stade polyvalent de la ville de Villeneuve d’Ascq , en France. Il est habituellement utilisé pour les matchs à domicile du club Lille OSC depuis la construction du stade Borne de l’Espoir. Il a une capacité de 18 185 spectateurs et a été construit en 1976 par l’architecte Roger Taillibert. Auparavant, le club jouait ses matchs au stade Grimonprez Jooris. Leur stade actuel est le Stade Pierre-Mauroy, un nouveau stade d’une capacité de 50 186 spectateurs inauguré en août 2012 Avec le début de la saison 2012-13 et l’ouverture du nouveau stade, Lille bat son record d’abonnement avec 30 500 spectateurs.