OM : Malgré tous ses efforts, Payet n’arrive pas à séduire Tudor…

Voir Cacher le sommaire

S’il lui suffit généralement de quelques semaines d’entraînement pour se mettre un entraîneur dans la poche, Dimitri Payet a beaucoup plus de mal avec Igor Tudor. Le Croate fait galérer le Français et lui mène la vie dure en le mettant souvent sur le banc. Un vrai défi pour la fin de carrière du génie marseillais.

Alors que l’OM réalise un début de saison plutôt convaincant, un « Marseillais à vie » manque à l’appel. Laissé sur le banc des remplaçants le plus souvent depuis un mois, Dimitri Payet semble encore avoir du mal à apprivoiser le nouvel entraîneur des Olympiens, Igor Tudor. Depuis la prise de fonction du Croate début juillet, des tensions ont éclaté dans le vestiaire et le Réunionnais semble être celui qui a le plus de mal avec Tudor. Capitaine de l’OM d’habitude, Payet a dû laisser ce rôle à Valentin Rongier depuis le début de la saison et a eu du mal à accepter sa mise à l’écart. A 35 ans, le Français pourrait connaître une fin de carrière difficile car sa relation avec Tudor ne semble pas s’améliorer.

Une mise à l’écart due aux tensions

L’arrivée d’Igor Tudor à la tête de l’OM n’a pas beaucoup plu aux joueurs comme aux supporters. Le Croate à la personnalité dure n’a pas la langue dans sa poche et le courant n’est pas passé avec pas mal de joueurs. C’est le cas de Dimitri Payet, écarté depuis le début de la saison en raison d’une « méforme » selon Tudor. Le Réunionnais a du mal à accepter ce changement brutal et les choses ne se passent pas du tout comme avec Jorge Sampaoli, le prédécesseur d’Igor Tudor. Même s’il a été titulaire deux fois contre Nice et Clermont, Payet figurait une nouvelle fois parmi les remplaçants pour affronter Tottenham. Face à la “pression populaire” du peuple phocéen qui pousse pour voir Payet sur le terrain, le Français a été aligné mardi soir contre Francfort. Une nouvelle prestation décevante dans un grand rendez-vous. Rien qui puisse plaider en sa faveur auprès de son nouveau coach…

Une fin de carrière en danger ?

Si les choses ne s’améliorent pas pour Dimitri Payet, sa fin de carrière pourrait prendre une tout autre tournure. A 35 ans, le Français a déjà montré de quoi il était capable et d’après les plans de jeu de Tudor, le Croate compte sur des jeunes joueurs en pleine progression pour composer son équipe. On ne peut pas vraiment dire que cela corresponde au profil de Payet, ce qui signifie que sa mise à l’écart pourrait se poursuivre un moment. Pablo Longoria a même insisté en disant qu’il a « compris que le style de jeu était différent et plus difficile pour un joueur qui prend de l’âge comme Dimitri ».

Une déclaration qui n’annonce rien de bon pour le futur de Dimitri Payet.