OM : Le cas Payet, une bombe à retardement…

Voir Cacher le sommaire

Les semaines se suivent et la situation de Dimitri Payet à l’OM ne s’améliore pas beaucoup… Les tensions avec le nouvel entraîneur l’empêchent pour le moment de jouer puisqu’il n’a pas été titularisé une seule fois depuis le début de la saison. Une situation qui pourrait coûter au joueur, au club et aussi à Tudor.

C’est le gros point noir du début de la saison pour l’OM. Malgré des résultats convenables et deux victoires et un nul lors des trois premières rencontres, la situation de l’OM est plus que tendue. Arrivé début juillet pour remplacer au pied levé Jorge Sampaoli, Igor Tudor est loin d’avoir fait l’unanimité auprès des joueurs et des supporters. Réputé comme quelqu’un de dur et critiqué pour ses choix, le Croate ne semble pas vouloir changer de position concernant Dimitri Payet, qui semble être celui qui a le plus de mal avec lui. A l’occasion de son 300e match sous le maillot marseillais, le Réunionnais n’a pas manqué de montrer son amour pour le club.

Une méforme comme prétexte

Il l’a dit et le répète : le plan d’Igor Tudor pour continuer la saison de Ligue 1 ne va pas changer pour le moment. Sur le banc des remplaçants depuis le début de la saison, Dimitri Payet a du mal avec l’attitude de son nouvel entraîneur. Mais le moins que l’on puisse dire est que Tudor ne craint pas les critiques, même si sa réputation aux yeux des supporters est très entachée. Évidement interrogé sur ses choix de début de saison, le Croate a donné l’explication d’une condition physique pas au niveau pour Payet. Une information à laquelle le principal intéressé n’a pas réagi publiquement mais qui fait débat. Une chose est sûre, les deux hommes vont devoir s’entendre rapidement pour éviter au club une déroute.

Une situation alarmante

Déjà peu convaincant cet été, autant sur la pelouse que dans le vestiaire, Igor Tudor semble en avoir après DimitriPayet. L’international français qui ne rentre qu’en fin de match pour le moment aurait demandé il y a quelques semaines une réunion avec Tudor et la direction de l’OM pour régler les tensions. L’information, démentie, n’a pas manqué de germer dans l’esprit du nouvel entraîneur phocéen. Cette situation difficile pourrait mettre le Réunionnais dans une situation difficile. S’il n’a pas manqué de répondre discrètement à Tudor, en refusant le brassard de capitaine ou en montrant son amour pour le club à l’issue du match de samedi, l’international français pourrait craquer. Son avenir au sein de son club de cœur est en danger…