Igor Tudor, un petit tour et puis s’en va de l’OM ?

Voir Cacher le sommaire

Son arrivée cet été à l’OM a beaucoup fait parler. Igor Tudor n’a pas convaincu tout le monde depuis sa prise de pouvoir. Sa manière de travailler ainsi que son caractère bien trempé n’ont pas plu. Et si le club rate sa Ligue des champions, le Croate pourrait partir vite.

Le nouvel entraîneur de l’OM, Igor Tudor, a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Malgré un mercato estival bien animé, le club était presque en situation de crise au moment de démarrer la saison de Ligue 1. L’entraîneur croate, pas très apprécié dans le vestiaire de sa nouvelle équipe, est loin d’avoir fait l’unanimité. Plus récemment, c’est l’incontournable Dimitri Payet qui s’oppose clairement à lui, signe qu’il n’a pas le droit à l’erreur. Peu connu en France, Igor Tudor est réputé pour avoir un caractère bien trempé, selon ses anciens coéquipiers Zinédine Zidane et Thierry Henry notamment. Sanguin, il n’hésite pas à faire des choix qui peuvent étonner et il ne vaut mieux pas être en travers de son chemin. L’un des objectifs majeurs de l’OM cette année est de réussir avec ce nouvel entraîneur, notamment en Ligue des champions.

Un démarrage controversé

En poste depuis le 4 juillet, Igor Tudor est loin de s’être fait des amis. La période estivale a été marquée par une lignée de matches amicaux sans briller. L’Olympique de Marseille a inscrit seulement un but en quatre rencontres face à d’autres clubs d’Europe, s’inclinant notamment contre Norwich City, Middlesbrough et contre Milan au Vélodrome. Des performances peu convaincantes qui ont plongé le club dans la tourmente, alors que la situation dans le vestiaire est tendue. Depuis son arrivée, Tudor s’est mis à dos plusieurs joueurs en raison de son comportement qui ne plaît pas à tout le monde. La manière de travailler de l’ex-entraîneur de l’Hellas Vérone change beaucoup de celle de Sampaoli et la mauvaise ambiance pourrait nuire aux résultats de l’OM, qui n’a pourtant pas trop mal commencé sa saison en Ligue 1 : 2 victoires, un nul. Un bilan flatteur. Et chanceux, il faut l’avouer, à l’image de la victoire contre Nantes (2-1), grâce à un but contre son camp de Nicolas Pallois, à 10 contre 11…

L’objectif Ligue des champions

Les Olympiens, vice-champions de France, viseront surtout la Ligue des champions dans quelques semaines. Le tirage au sort de la phase de poules aura lieu dans cette semaine, le 25 août, à 18 heures. Après une dernière expérience très compliquée en 2020, l’OM aura à cœur de bien figurer cette fois. Et de surtout éviter une nouvelle humiliation… Clairement, si l’OM passe à côté de son sujet, le crédit de son entraîneur sera plus qu’entamé. Si personne n’attend Marseille pour une victoire européenne, le club se doit se faire bonne figure et viser a minima de sortir des poules, sinon d’être reversé en Europa League. Avec ou sans Igor Tudor, l’avenir le dira. On sait déjà que le Croate n’a pas coutume de rester très longtemps dans le club qu’il entraîne mais avec ce démarrage difficile et la mauvaise ambiance qui règne avec le « Marseillais à vie » Dimitri Payet, Tudor pourrait faire ses valises à l’hiver. La phase de poules se disputera jusqu’au tout début novembre. Au retour de la Coupe du monde, l’Olympique de Marseille pourrait se retrouver avec un tout nouvel entraîneur.