PSG : Ils ont essayé de tenir tête à Luis Campos mais ont perdu leur bras de fer cet été

Voir Cacher le sommaire

Ils sont plusieurs joueurs du PSG à avoir tenté de résister au grand ménage de Luis Campos. Mais la volonté et les méthodes du Portugais ont été plus fortes que ces irréductibles joueurs parisiens, priés de trouver une porte de sortie cet été…

Draxler a fini par lâcher

Arrivé en 2017 à Paris, Julian Draxler a convaincu avant de disparaître petit à petit des feuilles de match en tant que titulaire, jusqu’à devenir seulement un remplaçant la moitié du temps. Bloqué au PSG par une concurrence XXL, l’Allemand n’a toutefois pas eu le désir de partir pour trouver du temps de jeu ailleurs. Installé dans une confortable situation à Paris, Draxler a tout simplement passé les deux dernières années à refuser toutes les propositions qui se présentaient à lui ! Et cet été plus que n’importe quel autre… A quelques mois de la Coupe du Monde, lui qui n’en disputera plus tellement à 28 ans, il semblait préférer le doux banc du PSG qu’à un nouveau challenge avec du temps de jeu. Même un retour en Allemagne, championnat qui l’a vu naître, ne le tentait pas. Il faut dire que son salaire à Paris ne lui donnait pas envie de partir… Finalement, dans les dernières heures du mercato, il a lâché. Prêté au Benfica, Julian Draxler a trouvé un accord avec Paris pour conserver son salaire. Le PSG prendra en charge 80%, Benfica le reste, en plus d’une indemnité de 2,5 millions d’euros.

Gueye voulait rester

A 32 ans, Idrissa Gueye se voyait bien finir sa carrière au PSG. Soldat de l’ombre, le Sénégalais a été l’un des meilleurs parisiens en 2021-2022. Suffisant pour envisager une participation au projet de Christophe Galtier ? Pas aux yeux du coach et de Luis Campos. Invité à partir pour faire de la place aux nouvelles recrues, Idrissa Gueye a résisté. Les avances des clubs turcs ont été balayées, tout comme celle des écuries de Premier League. Sauf une… L’unique option qui était envisageable pour Gueye : Everton. Ce retour aux sources a été décisif dans sa décision. Mais lui voulait rester à tout prix.

Herrera, le VRP du PSG

Après avoir signé libre au PSG, Ander Herrera a de suite adopté l’attitude du taulier. Dans le vestiaire mais surtout devant les caméras, l’Espagnol a soigné son image et celle de sa présence au club. A la force d’une communication soignée, Herrera a semblé comme un poisson dans l’eau à Paris. Même après son arrivée dans le loft, il a continué à publier des messages positifs sur les réseaux sociaux. Content d’aller jouer en réserve, l’Espagnol aurait pu passer une saison totalement blanche, avec les jeunes du club, ça ne l’aurait pas dérangé. Finalement, il a cédé pour retourner au pays. Non sans laisser une ardoise ouverte… En effet, Paris et Herrera n’ont pas trouvé d’accord pour le paiement de sa prime à la signature. Et oui, l’enjeu était là aussi pour le milieu de terrain de 33 ans… Financièrement, Paris était une aubaine pour lui.