C1 : Mbemba fautif à Tottenham, l’OM est abattu

Voir Cacher le sommaire

L’Olympique de Marseille peut nourrir de regrets après sa défaite (2-0) à Tottenham. Le carton rouge attribué à Chancel Mbemba a été un tournant et laisse un goût amer chez les Marseillais, pourtant au niveau pendant une longue partie du match. Crédit photo : Spi / Icon Sport.

Chancel Mbemba n’aura pas porté chance à l’Olympique de Marseille. Oui l’OM a effectué un très bon match et a regardé Tottenham droit dans les yeux pendant 76 minutes. Mais au final l’OM aura craqué en infériorité numérique et c’est tout ce qui sera retenu. Malheureusement, le groupe d’Igor Tudor rentre à Marseille avec 0 points en poche et une défaite qui fait mal. Cette 9e défaite de rang en Ligue des champions à l’extérieur n’aurait, pourtant, pas du voir le jour tellement l’OM aura inquiété les Spurs. L’effectif d’Antonio Conte a buté sur un bloc marseillais en béton. Tout était parfait jusqu’à ce tacle maladroit de Chancel Mbemba à la 47e minute sur Heung-Min Son qui partait au but. De quoi laisser beaucoup de frustration dans toutes les têtes à cinq jours de la réception de l’Eintracht Francfort.

Igor Tudor déçu mais fier de son OM

Igor Tudor aurait préféré des débuts différents mais dans le contenu il y a beaucoup de choses à garder. Tout n’est pas à jeter de cette prestation marseillaise. L’entraîneur croate s’est exprimé en conférence de presse, avec bien entendu des regrets.

“C’est un mélange d’émotions. Je pense qu’on a fait un bon match. En première mi-temps on les a dominés. Après le carton rouge ça a été plus compliqué. On ne s’est pas créé beaucoup d’occasions et au final deux centres ont décidé du sort du match. Je n’ai pas bien vu l’action du carton rouge et si Clauss était loin, peut-être que ça aurait pu être seulement un jaune. Je ne peux pas vraiment juger. J’ai dit à l’équipe qu’on avait fait un bon match. Bien sûr, on n’a pas gagné, on est déçu, moi aussi. Mais l’équipe, ici, sur le terrain de Tottenham, a montré de la personnalité, une volonté de bien faire, comme depuis le début de saison. Ce n’est pas facile de venir ici et de dominer comme ça. Évidemment le carton rouge décide du match” a déclaré le tacticien phocéen après la rencontre.

Éric Bailly optimiste pour la suite

“On a perdu trois points mais on a encore des cartes à jouer”

🇨🇮 Eric Bailly against Tottenham Hotspur:

🔘64 Touches
🔘37 Passes
🔘2 Accurate Long Balls
🔘5 Duels Won
🔘2 Fouls Suffered
🔘6 Interceptions
🔘2 Tackles
🔘2 Clearances

Unlucky. #UCL #TOTOM #OM pic.twitter.com/ClhBawMCBm

— Mozo Football (@MozoFootball) September 7, 2022

En tant qu’ancien de Manchester United, le défenseur ivoirien connaît ces gros matchs européens. Habitué à les disputer tous les ans, ou presque, Éric Bailly sait qu’il ne faut commettre aucune erreur de ce genre. Mais comme on dit, on ne perd jamais mais on apprend.

“On est d’autant plus déçus qu’on pouvait prendre au moins un point. On fait une erreur qui coûte cher et à 10 c’était compliqué. Sur le tacle de Mbemba, ce sont des décisions qu’on prend en une seconde. Mais on a été solides, on a juste fait cette erreur. Je n’ai pas été surpris par notre première période, on a très bien travaillé depuis une semaine. Ça s’est vu, on a rendu la tâche difficile à l’adversaire. Après le rouge, on a fini par craquer. Avec ces grands attaquants, ça se joue sur un détail, une seconde de déconcentration. Le plus important, ce sont les choses positives qu’on a faites. On a perdu trois points mais on a encore des cartes à jouer” a déclaré Éric Bailly après le match. L’Olympique de Marseille devra réagir et relever la tête mardi prochain dans un Stade Vélodrome en éruption, avec la réception du dernier vainqueur de l’Europa League : l’Eintracht Francfort.