Alban Lafont et le PSG, c’est du sérieux… (INFO Média Foot)

Voir Cacher le sommaire

Exceptionnel depuis son arrivée au FC Nantes, Alban Lafont se retrouve sur les tablettes du PSG pour 2023. Le gardien français, qui se rapproche de l’équipe de France, pour être une cible pour l’été prochain.

Il est impossible de ne pas faire de lien entre la bonne forme du FC Nantes depuis plus d’un an et la présence d’Alban Lafont dans ses buts. Le portier des Canaris marche sur l’eau et ses prestations sont bien souvent à couper le souffle. Considéré comme l’un des meilleurs gardiens français du moment, il grignote mois après mois des mètres pour se retrouver aujourd’hui très proche d’une arrivée en équipe de France. Si Mike Maignan (Milan AC) devrait prendre la succession de Hugo Lloris, Alban Lafont ne sera pas loin de se mêler à la bataille des Bleus dans les années à venir. Mais il n’y a pas que Didier Deschamps qui le surveille avec grande attention…

Le PSG le regarde très attentivement

Selon nos infos, un club français a coché le nom d’Alban Lafont et ne le lâchera pas d’une semelle cette saison. Cette écurie n’est autre que le PSG ! Au poste de gardien de but, Luis Campos a mis en place une réflexion. S’il n’a pas souhaité mettre ce chantier au goût du jour à son arrivée, Paris pourrait le faire dans un an. Les débuts de Gianluigi Donnarumma laissent quelques dirigeants sur leurs fins. Quant à Keylor Navas, qui devait partir cet été, le PSG souhaite tourner la page. Le PSG surveille donc l’évolution d’Alban Lafont et fera le point sur le dossier « gardien de but » dans quelques mois. Et si le club venait à bouger, clairement, Lafont serait l’une des options activées. En plus d’être performant et d’avoir encore une marge de progression, le Nantais est Français, issu de la formation française. Nombreux sont ses atouts pour coller à ce que souhaite le PSG pour l’avenir… Encore plus si Lafont continue de gravir les échelons et s’installe dans les cages tricolores pour les échéances qui viendront après la Coupe du Monde.

Donnarumma, ce n’est pas encore ça…

Et s’il fallait une nouvelle preuve que le sujet des gardiens de but est bien ouvert au PSG, la prestation de Gigi Donnarumma contre la Juventus Turin en est une. Coupable d’une sortie aérienne plus qu’hasardeuse, l’Italien a remis les Turinois dans le match (2-1). S’il a réussi deux jolis arrêts sur sa ligne, le champion d’Europe n’a pas été décisif sur l’ensemble du match. Et Paris a besoin d’un rempart solide sur 90 minutes, pas sur deux coups d’éclats par rencontre.