Le Top 3 des échecs du PSG cet été, Luis Campos a pris quelques râteaux…

Voir Cacher le sommaire

Si le mercato estival a permis au PSG de renforcer son effectif dans tous les compartiments du jeu, Luis Campos n’a pas réussi tous les coups qu’il espérait…

Après les arrivées d’Ekitike, de Vitinha et de Mukiele, le PSG a rajouté Renato Sanches à son effectif pour renforcer un peu plus l’équipe. Auteur d’un début de saison incroyable, le club de la capitale peaufine son objectif de gagner la Ligue des champions en essayant d’attirer dans ses filets des pépites. Christophe Galtier, le nouvel entraîneur des Parisiens, n’a pas caché son enthousiasme quand il a fallu évoquer le projet de recruter de nouvelles recrues. Mais Luis Campos, le maître reconnu dans le marché des transferts, a failli à sa mission plusieurs fois cet été en voyant trois recrues lui tourner le dos au moment de finaliser les choses.

3/ Botman, jeune pépite néerlandaise

Sven Botman, jeune Néerlandais de 22 ans, a marqué les esprits lors de son passage au LOSC. Déjà connu de Christophe Galtier, qui entraînait le club au moment de son arrivée, il a tout de suite convaincu et marqué les esprits dans l’effectif, étant titularisé lors de son tout premier match. D’abord prêté par l’Ajax, il évolue définitivement avec Lille en Ligue 1 et intéresse de nombreux clubs en Europe, à commencer par le PSG. D’abord annoncé du côté du Milan AC, ou encore de Liverpool, Sven Botman faisait partie des plans de Luis Campos au PSG. Mais le Néerlandais a bien fini par choisir la Premier League. Le mois dernier, il s’est engagé avec Newcastle pour un transfert à hauteur de 40 millions d’euros.

2/ Scamacca, le rêve de jouer en Premier League

Avant-centre italien de 23 ans, Gianluca Scamacca a bien failli rejoindre le PSG cet été également. Le club de la capitale a même beaucoup poussé pour s’offrir le joueur de Sassuolo, mais celui-ci a refusé l’offre de Luis Campos. Lors de son arrivée à West Ham, il a expliqué qu’il a toujours rêvé de jouer en Premier League et que cette équipe est celle qui lui correspondait le mieux. Déjà engagé avec les Hammers au moment de recevoir l’offre du PSG, Scamacca a décliné pour s’engager jusqu’en 2027 avec le club anglais, pour un transfert à hauteur de 36 millions d’euros. Pour le PSG, c’est un coup dur de rater le buteur italien.

3/ Bernardo Silva, trop important à City

C’était l’un des feuilletons de l’été à Paris mais Bernardo Silva ne fera pas son retour en Ligue 1 cette année. La star portugaise de Manchester City est une véritable pépite capable de jouer à plusieurs postes. C’est la raison pour laquelle Pep Guardiola voulait absolument le garder. Le Portugais, qui voulait déjà partir l’année dernière alors que le confinement devenait de plus en plus invivable, rêvait de rejoindre le Barça mais le club n’avait plus assez d’argent. C’est sans surprise que le PSG s’est penché sur Bernardo Silva, lui qui était déjà dans l’effectif monégasque quand Luis Campos a formé l’effectif des champions de France 2017. Mais rien à faire, le Portugais prolonge chez les Citizens, malgré une offre de 70 millions d’euros du PSG.