Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Tout savoir sur Botman, la pépite en or massif que veut s’offrir le PSG

Voir Cacher le sommaire

En cas d’échec du dossier Skriniar (Inter Milan), le PSG pense à Botman (Lille). Portrait d’une pépite qui ne demande qu’à exploser et que Luis Campos pourrait emmener vers les sommets, comme il sait si bien le faire…

Sven Botman a un parcours atypique.

Enfant, ses parents ont essayé de le convaincre de pratiquer le… hockey sur gazon ! C’est un sport qui fonctionne dans la famille de père aux fils, en particulier pour Niels, le frère de Sven Botman, qui a très bien réussi dans ce sport. Quand Sven a cinq ans, ses parents l’ont inscrit au hockey sur gazon et au football. L’entraînement de hockey ne s’est pas bien passé, Sven a donc choisi le football et a décidé de s’en tenir à ce sport. À vrai dire, toute la famille Botman aime le hockey sur gazon, sauf Sven. Il a refusé de suivre le chemin de son père et de ses frères, choisissant plutôt son propre sport.

Très vite repéré par l’Ajax

Le père de Sven Botman l’inscrit au RKSV Pancratius, l’une des meilleures académies de football de Badhoevedorp, la ville du coin. Pancratius est une bonne académie, avec la réputation d’avoir beaucoup de ses joueurs remarqués et repérés par des clubs néerlandais de premier plan comme l’Ajax. Moins d’un an plus tard, il est repéré par l’Ajax où il y est recruté en 2009. Après avoir réussi ses essais, Sven y est admis définitivement. Dès l’âge de 18 ans, il s’est imposé comme l’un des joueurs importants de la réserve de l’Ajax. Son talent est repéré par Heerenveen, un club néerlandais de première division. Botman y est prêté lors de la saison 2019/20, il y marque 2 buts et dispute 26 matchs de championnat en réalisant une saison très solide défensivement. À son retour à l’Ajax, il reçoit plusieurs offres de clubs européens. Il choisit finalement de rejoindre le LOSC pour un contrat de 5 ans. Le transfert est estimé à 8 millions d’euros. Sven Botman est ravi d’apporter ses qualités et de poursuivre son développement dans ce qu’il considérait comme un environnement favorable.

Lille à l’écoute pour Botman

Lille n’a concédé que 23 buts en championnat lors de la saison 2020-2021, une résilience défensive qui est surtout due à Sven Botman. Le Néerlandais de 22 ans a connu une montée en puissance rapide depuis son arrivée de l’Ajax en juillet 2020, son adaptation en Ligue 1 s’est faite assez rapidement et n’a posé aucun problème. Sven Botman est apparu dans 48 matches de Lille toutes compétitions confondues en 2020-2021 attirant déjà les convoitises de plusieurs poids lourds européens. C’est d’autant plus remarquable qu’il a quitté l’Ajax sans avoir fait ses débuts en professionnel chez eux. Sa trajectoire fulgurante est épatante et elle ne semble pas prête de s’arrêter…

Plus de 70 millions ?

Le PSG, par l’intermédiaire de Luis Campos, l’a identifié comme un talent sur lequel il serait plus qu’intéressant de miser. Le technicien portugais a participé à son arrivée en France, il connaît par cœur les qualités et le potentiel de Botman. Rien d’étonnant à voir le PSG sur ses traces cet été. Et en plus de Luis Campos, le joueur peut aussi compter sur Christophe Galtier, prochain entraîneur du PSG, pour faciliter son intégration à Paris. Galtier l’a fait grandir à Lille, il le connait aussi par cœur. De son côté, Lille est à l’écoute. Le club nordiste a besoin d’argent. Les Dogues savent que Botman peut les sauver, avec un deal à plus de 60/70 millions d’euros.