Luis Campos fou de rage, le PSG prêt à aller au clash !

Voir Cacher le sommaire

Le PSG commence sérieusement à s’impatienter dans le dossier Icardi. Lassé de devoir composer avec l’attaquant argentin qui semble perdu, sur tous les terrains, Paris pourrait choisir d’aller au clash.

En tête de la black-list dressée par Luis Campos, on retrouve un nom : Mauro Icardi. L’attaquant argentin ne fait plus du tout partie des plans du PSG et le directeur sportif portugais a pour mission de lui trouver une porte de sortie. Courtisé en Italie, Icardi est notamment la proie de Monza, le club de Silvio Berlusconi. Avec sa folie, l’ancien mentor du Milan AC est capable de miser sur l’attaquant du PSG, pourtant fantomatique depuis deux saisons. Comme nous l’avons écrit, le dossier est pris au sérieux. Tous les acteurs sont en phase mais les négociations avancent au ralenti.

Icardi sort du silence

Lassé d’attendre le départ de Mauro Icardi, les fans lui sont tombés dessus ce week-end. Non convoqué pour le premier match contre Clermont (0-5), l’Argentin s’est affiché sur les réseaux sociaux en séjour à… Ibiza ! Pour la presse, Icardi a obtenu une permission pour « régler des problèmes personnels ». Entre les lignes, des problèmes avec sa compagne (et accessoirement agent), Wanda Icardi. Mais Mauro Icardi a tenu à démentir cette version : « Arrêtez d’inventer de la m*rde, la décision de ne pas me convoquer était simplement technique. Je ne m’absente pas en raison d’un quelconque problème personnel, je n’en ai pas, et je respecte chaque entraînement. Le football continue d’être ma priorité et mon travail, celui pour lequel on me paie. Je ne vais pas tolérer que des gens incompétents et mal intentionnés cherchent à me salir. Ne perdez pas votre temps et avant d’écrire en vous cachant derrière un filtre ou un journal, renseignez-vous sur la réalité ».

Luis Campos n’en peut plus…

Pris en grippe par les supporters, Mauro Icardi est également dans le viseur du vestiaire comme des dirigeants. A Paris, difficile de trouver quelqu’un qui plaide sa cause… Et d’après nos sources, Luis Campos est passablement irrité par ce dossier. Un dossier qui n’avance pas assez vite et qui perturbe, pour le moment, l’avancée du mercato parisien. Paris aimerait en effet faire venir un nouveau n°9. Sans le départ d’Icardi, ce sera mission impossible. Le départ de l’Argentin est donc une nécessité et une priorité. Plutôt qu’à Ibiza, Paris rêve de le voir du côté de Monza

Pour le moment, les Parisiens continuent de travailler sur la possibilité d’un départ, en prêt ou en transfert. En privilégiant bien évidemment un transfert, lui qui a encore deux ans de contrat (juin 2024). Il n’est pas encore question d’un divorce, avec une résiliation de contrat. Mais c’est une option à ne pas négliger… S’il faut aller au clash pour obtenir gain de cause, dans la fin du mois août, et que cela permet au PSG d’avoir de la place pour la venue d’une nouvelle star en attaque, Luis Campos ne se gênera pas.