Frayeur à l’OM, Gerson dans le viseur d’un club anglais !

Voir Cacher le sommaire

Dans la dernière journée du mercato, le Brésilien Gerson se retrouve pisté par un club de Premier League. Si une offre massive vient à tomber, l’OM pourra difficilement refuser.

A l’OM, personne, absolument personne, ne veut voir Gerson partir. Ce que le Brésilien a montré cette année est suffisant pour avoir envie de le voir grandir encore au Vélodrome. A l’instar d’un Bruno Guimaraes parti beaucoup trop tôt en Premier League (vendu par l’OL à la première grosse offre de Newcastle…), Gerson serait une vraie perte pour l’OM et la Ligue 1. Et malheureusement, en ce dernier jour du mercato, il y a un risque.

Un danger nommé Aston Villa…

Aston Villa a de gros moyens

Comme tous les clubs anglais, Aston Villa a plus de moyens que les 18 clubs de Ligue 1 excepté le PSG et Nice. Et dans le sprint final du mercato, le club de Steven Gerrard se cherche un milieu défensif. Après l’excellente trouvaille des Villans, un certain Boubacar Kamara qui illumine l’Angleterre depuis ses premiers matchs outre-Manche, les dirigeants ont clairement le nez sur la Ligue 1. Et sur Gerson, dont le profil colle parfaitement avec ce qu’ils cherchent. Un milieu de terrain capable de porter le danger vers l’avant.

L’OM tremble

Selon Skysports, l’intérêt d’Aston Villa est réel. Mais par bonheur, Gerson n’est pas le choix numéro 1… Avant le Brésilien, il y a la piste Dendoncker. Ce joueur, Média Foot vous en parlait il y a quelques jours. Géré par Jorge Mendes, il a été un temps évoqué du côté du PSG. Milieu de terrain, capable de jouer défenseur central, le Belge a de nombreux atouts. Un profil très différent de Gerson mais que Steve Gerrard veut. Wolverhampton est vendeur pour Dendoncker, contrairement à l’OM qui ne l’est pas pour Gerson. Mais du côté des supporters, on tremble ferme… Les fans savent qu’un club anglais est capable de mettre 50 millions d’euros sur n’importe quel joueur, à n’importe quel moment. Si c’est le cas pour Gerson, l’OM acceptera. Pour s’offrir le Brésilien, l’OM a signé un chèque de 20 millions d’euros. Le revendre plus du double, après un été où Frank McCourt a beaucoup dépensé, c’est impossible à refuser.