Le PSG tout proche du but pour Milan Skriniar, un gros chèque bientôt signé ?

Voir Cacher le sommaire

A l’occasion d’un ultime rendez-vous entre le PSG et l’Inter Milan, les dirigeants parisiens pourraient avoir touché au but pour Milan Skriniar. Un accord est désormais tout proche pour son transfert.

Média Foot évoquait en exclusivité mercredi matin l’existence d’un ultime rendez-vous entre le PSG et l’Inter Milan. La tentative de la dernière chance pour Luis Campos, qui court après le défenseur slovaque depuis maintenant un bon mois. Mais face à lui, il se heurte à la gourmande de l’Inter Milan. Milan Skriniar a beau avoir un contrat qui s’arrête dans un an (juin 2023), les dirigeants milanais ne semblent pas craindre son départ libre à l’issue de la saison 2022-2023. Malgré les 60 millions d’euros proposés par Paris, l’Inter Milan refuse catégoriquement de lâcher. Alors, le PSG a envoyé sa dernière cartouche : Nasser Al-KhelaÏfi !

Accord à 65 millions d’euros ?

Déjà d’accord avec Milan Skriniar depuis un long moment, le PSG doit maintenant franchir le dernier obstacle du dossier avec trouvant un terrain d’entente avec l’Inter Milan. Selon les dernières infos qui remontent de la journée d’hier, Paris est optimiste. Le rendez-vous, qui a eu lieu à Milan, s’est bien passé. Et à présent, les deux parties sont proches de s’entendre. Chacune a fait un pas pour se rapprocher d’un accord. Et il se pourrait qu’un transfert se boucle à hauteur de 65 millions d’euros… Une très belle somme pour un Milan Skriniar bien décidé à rejoindre Paris.

Dernière recrue de l’été

Après Fabian Ruiz, le PSG va officialiser la venue de Carlos Soler. Le dossier Skriniar suivra. Et pour Luis Campos, ce sera alors terminé pour cet été ! Le Portugais l’a confié aux journalistes présent mercredi soir à Toulouse, à l’occasion de la nouvelle victoire des copains de Neymar. Il ne reste plus « qu’une signature », considérant celle de Carlos Soler, milieu de terrain de Valence, comme actée. Il n’y aura donc pas d’invité surprise, notamment sur le plan offensif. Le signe, sûrement, que Mauro Icardi ne partir pas ? Tout proche de Gatalasaray, l’Argentin doit être prêté une saison en Turquie. Paris, qui accepte de payer une grosse partie de son salaire, espérait ce départ. A voir si les prochaines et dernières heures du mercato seront efficaces…