Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Sampaoli, LDC, pépites… Les 3 défis d’Igor Tudor pour tout casser à l’OM

Voir Cacher le sommaire

Nouvel entraîneur de l’OM, Igor Tudor doit relever plusieurs défis pour parvenir à s’imposer. Le premier sera de faire oublier Jorge Sampaoli, qui a conquis la cité phocéenne en quelques mois. Pas simple… 

Faire oublier Sampaoli

La première mission d’Igor Tudor ne sera pas la plus simple… Elle consiste à faire oublier Jorge Sampaoli et à le remplacer dans le cœur des Marseillais. En seulement quelques mois avec l’OM, l’Argentin a conquis son monde. Et notamment parce qu’il ressemble aux Marseillais. Un homme de caractère, bouillant, vivant, passionné et prêt à tout pour défendre les couleurs de son club. Le Vélodrome s’est rapidement identifié à lui. Et inversement. Malheureusement pour les supporters marseillais, Sampaoli a préféré quitter le navire car le recrutement de Pablo Longoria ne lui convenait pas. Igor Tudor débarque donc dans un contexte peu évident où son successeur était adulé. Pour s’imposer, il va devoir faire preuve de personnalité mais surtout proposer un jeu différent de Sampaoli. La qualité du nouvel effectif, qui ira en Ligue des Champions, devra montrer plus de choses sur le plan technique que la saison passée. Si l’OM de Sampaoli avait du caractère, il lui manquait parfois une touche technique et de la solidité défensive. Igor Tudor a la réputation de bien faire jouer ses équipes et de s’appuyer sur une ossature défensive solide.

Il va falloir répéter l’exercice à l’OM

Ligue des Champions : faux-pas interdit

Cette saison 2022-2023 est celle du retour de l’OM en Ligue des Champions. Attendu par tous les amoureux du club, ce come-back fait du bien à toute la ville. La campagne d’abonnement en témoigne, le frisson européen est sans comparaison… Le retour des grands soirées européennes et de la petite musique de la LDC n’a pas d’égal. Mais Igor Tudor peut avoir la pression. Car les dernières campagnes européennes ont été de véritables purges. Incapable de gagner le moindre match lors de la saison 2020-2021 (quatre matchs, quatre défaites, neuf buts encaissés, zéro marqué), l’OM doit clairement faire mieux. Faux-pas interdit pour Igor Tudor qui connaît la Ligue des Champions en tant que joueur (il a été finalisé en 2003) mais pas en tant que coach. Un déficit d’expérience qu’il faut ajouter à celui de ses recrues. A part Chancel Mbemba, aucun nouveau joueur n’a de bagage solide sur la scène européenne.

Des pépites à faire éclore

Depuis quelques mois, l’OM a mis en place une campagne de recrutement de jeunes et prometteurs talents. Pablo Longoria a ainsi misé sur Isaak Touré, Roggerio Nyakossi, Jelle Van Neck, Bartug Elmaz ou encore FrançoisRégis Mughe. Des pépites qu’il va falloir faire éclore dans les mois et les années à venir. C’est précisément l’une des missions d’Igor Tudor. Pour valoriser l’actif OM, il faut valoriser ces talents qui ont coûté peu d’argent mais qui pourraient être revendu à prix d’or… Avant cela, ils pourraient porter haut les couleurs de l’OM et devenir des piliers de l’effectif pour les années à venir. Gérer un groupe est une chose, faire grandir des joueurs des joueurs en est une autre. Ce défi n’est pas le plus simple mais il pourrait clairement être un plus si Igor Tudor envisage un avenir à moyen et long terme avec l’OM.