Pablo Longoria déniche un crack qui va tout casser à l’OM !

Voir Cacher le sommaire

Bonne nouvelle pour l’OM ! Pablo Longoria vient d’obtenir à la signature d’une jeune pépite du football suisse. Son nom : Roggerio Nyakossi ! Un défenseur qui a le profil pour tout exploser à Marseille.

Méconnu du grand public, Roggerio Nyakossi n’est pas un inconnu pour les dénicheurs de talents. Pisté par de nombreuses écuries européennes, ce défenseur de 18 ans est considéré comme l’un des joueurs les plus prometteurs du football suisse. Et après de longs mois de tractations, l’OM a fini par décrocher la signature de Nyakossi. Pablo Longoria a obtenu l’accord du Servette de Genève, le club de la pépite suisse. L’agent du joueur, Alexandre Favre, a passé plusieurs jours à Marseille pour finaliser l’accord final. Le montant du transfert est de deux millions d’euros. Quant à Roggerio Nyakossi, il va parapher un contrat de cinq saisons.

Un super potentiel

Capitaine de la sélection suisse U19, Roggerio Nyakossi est un sacré client. Avec son 1,94 mètre, il ne passe pas inaperçu… Une puissance physique évidente et de qualités de relanceur très intéressante. Selon nos sources, même si Nyakossi sera à la disposition de l’équipe réserve, il ne serait pas surprenant de le voir apparaître rapidement avec le groupe professionnel d’Igor Tudor. Ces derniers mois, son évolution est saisissante. Un super potentiel qui ne demande qu’à exploser dans un club qui attend un nouveau talent à ce poste.

Une génération dorée arrive

Ce recrutement de Roggerio Nyakossi s’inscrit dans la nouvelle stratégie de Pablo Longoria. Avant le Suisse, l’OM a misé sur Jelle Van Neck, Bartug Elmaz et Régis Mughe. Des cracks d’avenir qui pourraient rapidement porter haut les couleurs marseillaises. Plutôt que de dépenser son argent sur des profils à plusieurs dizaines de millions d’euros pour un résultat souvent décevant (Kevin Strootman, Nemanja Radonjic, Luis Henrique…), Frank McCourt fait confiance à Pablo Longoria pour dénicher des pépites de demain et construire l’avenir de l’écurie phocéenne.