Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

OM : Ce dossier du mercato qui a fait dégoupiller Sampaoli !

Voir Cacher le sommaire

Si Jorge Sampaoli a claqué la porte de l’OM, c’est parce qu’il était en profond désaccord avec la tournure du mercato phocéen. Et un dossier en particulier lui aurait fait voir rouge.

Les supporters de l’OM savaient à quel point Jorge Sampaoli pouvait être sanguin. C’est d’ailleurs ce caractère bien trempé qui a permis à l’Argentin d’être rapidement accepté et adulé par les fans. Un tempérament de feu qui a transpiré sur l’équipe marseillaise, volontaire, tenace et pleine d’envie. Mais l’envers du décor de cette personnalité volcanique, les fans marseillais l’ont découvert en plein cœur de l’été, lorsque Jorge Sampaoli a claqué la porte du club, sans ménagement. Personne ne s’y attendait. Et on sait désormais pourquoi l’ancien mentor des Marseillais a dit stop, aussi brusquement.

Witsel, la goutte d’eau

Très impliqué dans le mercato de l’OM, Jorge Sampaoli a indiqué à Pablo Longoria qu’il voulait absolument des renforts pour présenter un effectif compétitif en Ligue des Champions. L’Argentin a prévenu suffisamment tôt : pas question de faire de la figuration sur la scène européenne. S’il y va, c’est pour performer, pas pour faire le beau. Pablo Longoria a donc lancé le mercato marseillais mais avec le frein à main… L’OM avait en effet besoin des feux verts de la DNCG pour pouvoir recruter. Jorge Sampaoli a dû patienter, non sans monter en pression. Et au moment de voir le gendarme financer du football français donner son aval, l’OM s’est pris les pieds dans le tapis. Pablo Longoria a eu beau travailler sur plusieurs pistes, qui n’attendaient que la DNCG pour être signées, il a connu des déconvenues. La première, c’est Mohamed-Ali Cho, le crack angevin, qui a choisi l’Espagne et… La Real Sociedad. Premier coup de griffe dans le moral marseillais. Mais le dossier qui a tout fait basculer, c’est celui d’Axel Witsel. Priorité des priorités pour Jorge Sampaoli, le milieu de terrain belge a finalement opté pour l’Atletico de Madrid.

Le coup de trop pour l’Argentin…

Sampaoli le voulait plus que tout

Joueur d’expérience, capable de devenir LE patron dont Jorge Sampaoli avait besoin après le départ de Boubacar Kamara, Axel Witsel semblait très intéressé par l’OM. Mais le Belge a finalement choisi l’Atletico de Madrid. Pour Sampaoli, c’était trop. Conscient qu’il ne pourrait avoir l’effectif souhaité pour la saison prochaine, il a préféré partir et ne pas aller plus loin. Interrogé sur son choix, Axel Witsel a justifié son choix : « J’ai parlé avec le coach Simeone il y a quelques semaines et nous avons directement eu une bonne connexion. Je savais qu’il me voulait dans son équipe et je pense que c’est très important quand tu arrives dans un nouveau club. Simeone est l’un des meilleurs du monde. Je veux travailler avec lui. Pour moi, l’Atlético est un grand club. Je veux continuer à un haut niveau et jouer la Ligue des Champions. C’est pour cela que je suis ici. C’est l’un des meilleurs clubs du monde. Carrasco m’a dit de très bonnes choses du club. Il m’a poussé, il m’a dit de venir ici. Il m’a dit : « C’est un grand club, une très bonne ville pour toi et ta famille ». Au final, on a un peu plus parlé lors du rassemblement de la Belgique, mais réellement, je n’avais pas besoin de Carrasco me pousse beaucoup car dans ma tête, c’était clair. Je veux continuer à jouer au meilleur niveau après l’avoir fait à Dortmund. C’est pour ça que j’ai décidé de venir ».

Un demi-tour qui aura eu des conséquences XXL pour l’OM. Pablo Longoria a dû réagir rapidement en allant chercher Igor Tudor qui lui semble moins exigeant que Jorge Sampaoli. Même s’il attend du monde, notamment du côté de la Serie A, championnat qu’il connait bien et où il aimerait faire son marché…