Chancel Mbemba, une fausse bonne idée pour l’OM ?

Voir Cacher le sommaire

Libre de tout contrat, Chancel Mbemba a été recruté par l’OM. Mais est-ce vraiment une bonne idée de la part de Pablo Longoria et Igor Tudor ? Média Foot Marseille a des doutes.

A la surprise générale, l’OM a signé un renfort en défense nommé Chancel Mbemba. Peu connu en France, ce défenseur congolais a porté les couleurs d’Anderlecht, Newcastle et du FC Porto. Libre de tout contrat, il a été séduit par Pablo Longoria et Igor Tudor. A 31 ans, Mbemba rejoint donc l’OM et retrouvera la Ligue des Champions, compétition dans laquelle il a déjà disputé 26 rencontres avec Anderlecht et Porto. Un atout d’expérience ? C’est certain. Mais cette recrue est-elle vraiment une bonne idée pour l’OM ? Média Foot s’interroge.

Une polémique qui fait tâche


A peine arrivé à l’OM, Chancel Mbemba fait parler de lui. En effet, une polémique liée à son âge fait rage. Officiellement, le défenseur congolais a 27 ans. Mais plusieurs enquêtes laissent à penser qu’il a bien plus en réalité. RMC Sport vient de publier un article indiquant ceci : « Il y a neuf ans, en 2013, la Fifa avait confirmé auprès de la chaîne CNN avoir ouvert une enquête pour éclaircir des zones d’ombre sur l’identité de celui qui évoluait alors en Belgique, du côté d’Anderlecht. A ce moment-là, ses dirigeants assurent qu’il a vu le jour en 1994. Sauf que ses premières licences, signées dans les clubs de La Grâce et de l’AS Mputu, en République démocratique du Congo, indiquent qu’il est né… en août 1988 ». Quatre dates de naissance différentes sur six ans, c’est beaucoup. Si l’enquête de la FIFA semble appartenir au passé, elle entache malgré tout son arrivée. Qui nous dit qu’il n’y aura pas de nouvelles révélations dans les semaines ou mois à venir ? La fin de son aventure au FC Porto est suffisamment curieuse pour ne pas mettre la puce à l’oreille des Marseillais. Preuve que les Phocéens sont prudents, Chancel Mbemba n’a signé que jusqu’en juin 2025. Un petit contrat pour un joueur libre… Pour terminer sur ce sujet, la conclusion de l’agent du joueur, interrogé par La Provence, reste quand même assez « étonnante » : « Même lui ne connaît peut-être pas son jour de naissance exact (…) Ça a pu poser problème à Anderlecht par le passé, mais aujourd’hui, ça reste un faux débat. On a des heures de vol ensemble, mais on n’a jamais abordé le sujet. Je crois que l’OM ne regrettera pas de l’avoir au cœur de sa défense. »

Embouteillage à l’arrière

Pablo Longoria a choisi de dégainer pour Chancel Mbemba et sécuriser cette arrivée à l’OM avant que le ménage soit complètement réalisé. En effet, le président marseillais a pour mission de finaliser quelques départs afin d’assainir l’effectif. En première ligne des joueurs appelés à partir, on retrouve Alvaro Gonzalez et Duje CaletaCar. Si le premier devait quitter le club en résiliant son contrat ou en trouvant une porte de sortie en Arabie Saoudite, rien n’a été acté. L’Espagnol est toujours là et pourrait donc faire partie de l’effectif à la reprise du championnat. Même chose pour Duje Caleta-Car, l’éternel partant vers la Premier League. Les années se suivent et se ressemblent pour le Croate : des intérêts, quelques offres mais aucun dossier qui ne se boucle. A bientôt mi-mercato, DCC est toujours Marseillais. Igor Tudor doit donc choisir entre Samuel Gigot, Duje Caleta-Car, Leonardo Balerdi, Isaak Touré, Alvaro Gonzalez et ChancelMbemba. Un embouteillage pas simple à gérer… Pablo Longoria aurait été plus inspiré de finaliser les départs avant cette nouvelle arrivée.

1 réactions sur « Chancel Mbemba, une fausse bonne idée pour l’OM ? »

Les commentaires sont fermés.