Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

OM : Pourquoi personne ne veut de Caleta-Car sur le marché des transferts ?

Voir Cacher le sommaire

Priorité des ventes de l’OM, Duje Caleta-Car est toujours là à une semaine de la reprise du championnat. Malgré les rumeurs, aucune offre sur la table. Que se passe-t-il avec le défenseur croate ?

Duje Caleta-Car a le profil type de tout ce que les clubs anglais recherchent. Un gabarit imposant (1,92 m), une marge de progression évidente pour ce garçon de 25 ans, de l’expérience en Ligue des Champions et Europa League (13 matchs pour la première, 29 pour la seconde) comme sur la scène internationale (finaliste de la Coupe du Monde 2018 avec la Croatie) et un prix qui pourrait même intéresser des clubs de Championship… En effet, pour DCC, l’OM espère un chèque de 10 millions d’euros. Une formalité pour des clubs anglais capables de dépenser 87 millions d’euros sur Harry Maguire (Manchester United)…

Un joueur en perdition

Sur les tablettes des clubs anglais depuis son arrivée à l’OM, Duje Caleta-Car ne voit toutefois aucune offre arriver. Sous les ordres de Jacques-Henri Eyraud, le club avait même fait appel à un spécialiste du foot anglais, Paul Aldridge, pour optimiser ses chances de boucler un deal XXL pour le Croate. Mais rien n’est jamais venu. Chaque été, des rumeurs entourent Caleta-Car mais aucune offre ne parvient sur le bureau phocéen. La faute, certainement, à l’évolution d’un joueur qui ne fait que régresser depuis quelques saisons. Prometteur à son arrivée, en 2018, Duje Caleta-Car a très vite touché un plafond de verre. Un niveau de jeu respectable, mais pas exceptionnel, dont il est loin aujourd’hui. En perdition, le Croate multiplie les bourdes et n’inspire clairement pas confiance.

Plus qu’un an de contrat…

En plus d’un niveau de jeu qui ne donne pas forcément envie de miser sur lui, en tout cas en option A (Duje Caleta-Car est très souvent, désormais, un plan B ou C dans les dossiers des clubs qui cherchent un défenseur central), le Marseillais dispose d’une situation contractuelle qui n’incite pas à un transfert. Son bail se termine dans un an, en juin 2023. Pourquoi dépenser 10 millions d’euros sur un joueur que les clubs vont pouvoir récupérer totalement libre dans un an ? C’est certainement la réflexion de toutes les écuries qui regardent le dossier Caleta-Car. A raison.

L’OM, dindon de la farce ?

Géré par l’agence Stellar, qui pilote les carrières d’Eduardo Camavinga (Real Madrdid), Jack Grealish (Manchester City), Ibrahima Konaté (Liverpool) ou encore Ben Chilwell (Chelsea), Duje Caleta-Car sait qu’il peut faire confiance à ses représentants pour lui trouver une très belle porte de sortie dans un an. Lui non plus n’est pas motivé par un transfert cet été. S’il peut attendre un an et prendre un très gros chèque à la signature, il ne se privera pas… Et si, par miracle, il retrouve un niveau de jeu convenable et réussit une belle Coupe du Monde, il sera le grand gagnant de l’affaire. L’OM aura vu grandir le fantôme d’un talent plein de promesse pour voir partir un joueur en pleine confiance, prêt à reprendre sa carrière en main…