OM : Milik, 20 millions et puis s’en va ?

Voir Cacher le sommaire

Arkadiusz Milik va-t-il faire long feu sur la Canebière ? L’Olympique de Marseille doit vendre et l’avenir du Polonais pourrait bien s’écrire loin de Marseille contre un beau chèque. Crédit photo : Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport.

En attendant les départs de Duje Caleta-Car et de Bamba Dieng, contre 15 millions d’euros, c’est au tour d’Arkadiusz Milik de voir les rumeurs de départs fuser à son égard. Mais celles-ci ont une part de vérité. Les comptes de l’Olympique de Marseille vont mal et Frank McCourt veut vendre le plus vite possible. Cet été, les dirigeants marseillais ont dépensé 73,40M€ (Jordan Veretout, Luis Suarez, Jonathan Clauss, Isaak Touré) si l’on compte aussi les transferts sec de Mattéo Guendouzi, Pau Lopez et de l’attaquant polonais. Dans le sens des départs, il n’y a que Luan Peres et Lucas Perrin qui ont permis à leur ancien club d’obtenir une rentrée d’argent….de 6,76M€ au total. Pour une partie de la communauté marseillaise, le compatriote de Robert Lewandowski n’a plus sa place à Marseille. Sans but depuis le mois de mars, il a réalisé deux performances très décevantes en Ligue 1 cette saison malgré deux titularisations.

Milik cédé contre 20M€ ?

Et si un départ d’Arkadiusz Milik était la clé pour équilibrer les comptes de l’Olympique de Marseille. Ces dernières heures, L’Équipe a révélé qu’un départ de l’avant-centre polonais n’était pas à exclure. Contre le départ de leur buteur, qui n’a plus marqué depuis le mois de mars, les dirigeants marseillais espèrent récupérer 20 millions d’euros. “Aujourd’hui, aucune offre susceptible de séduire le joueur et de satisfaire l’OM n’est encore arrivée. Le club a fixé la barre plutôt haut : il espère 20 M€ pour son buteur, que ce soit en transfert sec ou bien en prêt avec obligation d’achat. Milik, lui, ne veut pas partir mais il est possible qu’il écoute le projet en cas de proposition intéressante. Pour l’instant, il envisage son avenir à Marseille et s’adapte, comme ses partenaires, aux nouvelles consignes de Tudor” déclare le quotidien. Après l’arrivée très remarquée d’Alexis Sanchez, le Polonais n’est plus la star de l’équipe.

Arrivé chez les pensionnaires du Stade Vélodrome en janvier 2021 sous forme de prêt, ce dernier est officiellement marseillais puisque son option d’achat de 8 millions d’euros a enfin été levée par Pablo Longoria. Auteur de 22 réalisations la saison dernière toutes compétitions confondues, l’avant-centre marseillais, pas malheureux du départ de Jorge Sampaoli avec qui il entretenait une relation assez froide, ne souhaite pas quitter le club. Mais aucun joueur n’est intransférable, même Léo Messi comme on a pu le voir l’année dernière après son départ du Barça.

Milik intéresse trois clubs 

En Italie, l’avant-centre polonais de 28 ans a bien évidemment une grosse cote de popularité après son passage très remarqué au Napoli. Avec l’équipe de cœur de Diego Maradona il a inscrit 48 buts en 122 matchs. Toujours selon le quotidien sportif, la Juventus, le Borussia Dortmund et le Valence FC ont eu des contacts. “Et, ces derniers jours, les agents mandatés par l’OM pour trouver des portes de sorties aux joueurs de l’effectif ont glissé le nom de Milik auprès de plusieurs clubs, dont la Juventus. À Turin, où les dirigeants cherchaient à renforcer l’attaque, le nom du Polonais n’était pas le premier de la liste et c’est Memphis Depay qui a finalement été choisi.” Les discussions avec le BVB ont tourné court et celles avec Valence n’ont jamais eu lieu par manque de finance et car le Polonais veut disputer la Ligue des champions la saison prochaine, malgré le fait que ce soit son ex-entraîneur napolitain en place sur le banc espagnol : Gennaro Gattuso.