Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Sampaoli a fait des dégâts, l’OM va devoir en payer le prix…

Voir Cacher le sommaire

En claquant la porte de l’OM, Jorge Sampaoli n’a pas fait que quitter le navire en pleine mer. Le technicien argentin laisse une belle ardoise pleine de problèmes à Pablo Longoria.

Jorge Sampaoli a fait une Marcelo Bielsa

Le technicien argentin a claqué la porte de l’OM à la surprise générale, un an seulement après son arrivée. Si El Loco l’avait fait après une journée de championnat, Sampaoli a lui pris les devants en quittant le club juste avant la reprise de l’entraînement. Mais les conséquences sont bien plus importantes que le départ de Bielsa. En effet, Sampaoli a fait pas mal de dégâts. Et Pablo Longoria va devoir en payer le prix, en ramassant les pots cassés. Cela commence par le vestiaire, sous le choc. Et dans un état peu propice à l’optimisme.

Des joueurs stupéfaits et mécontents

Personne ne s’attendait à un tel scénario. Si tous connaissaient le caractère volcanique de Jorge Sampaoli, aucun joueur ne pouvait imaginer qu’il claquerait la porte moins d’une semaine avant la reprise de l’entraînement. Lassé d’attendre des recrues qui ne viendront jamais renforcer l’effectif qu’il imaginait pour disputer la Ligue des Champions, l’Argentin a dit stop. Et pour certains de ses cadres de la saison passée, c’est une claque. A commencer par ses plus fidèles soldats, Matteo Guendouzi en tête. Le message du Marseillais en dit d’ailleurs long sur son état psychologique du moment : « Dire au revoir à une personne comme vous c’est à la fois émouvant et compliqué ! Néanmoins, je tiens à vous remercier avant de vous dire au revoir ! Merci de m’avoir fait grandir sportivement et humainement, Merci pour cette magnifique saison faite de joie, de pleurs, d’incertitudes, de victoires, de vie… Merci pour ce beau parcours, Merci d’avoir construit une équipe, Merci pour ce jeu excitant et exaltant, Merci pour cette qualification en league des champions, Merci d’avoir cru en moi et d’avoir été présent à mes côtés, Merci d’avoir fait de moi un meilleur joueur, Tout simplement MERCI coach Nos routes personnelles se croiseront dans les intersections de l’amitié. Bonne route sur le chemin du succès… ». Matteo Guendouzi n’est pas le seul à avoir du mal à digérer.

Une légende de l’OM dit stop

La colère du vestiaire s’exprime autrement que par des maux. La preuve avec le départ de Steve Mandanda, légende de l’Olympique de Marseille. Après une saison presque blanche, marquée par sa mise sur la touche par Jorge Sampaoli au profil d’un Pau Lopez pourtant peu convaincant, le champion du monde a dit stop. A 37 ans, il veut jouer et ne plus revivre une saison comme celle-ci. Rennes a sauté sur l’occasion, mettant tous les ingrédients (salaire, jet privé…) nécessaires pour le convaincre. Et après 613 matchs sous les couleurs de l’OM, Steve Mandanda est parti. Merci Sampaoli

Interrogé par Ouest-France sur la venue de Steve Mandanda à Rennes, son ancien coéquipier, Mathieu Valbuena, estime que l’OM perd gros. La bonne affaire est pour Rennes : « Tout le monde connaît l’homme. On sait qu’il est très attaché à Marseille et à sa région. Je pensais qu’avec le départ de Jorge Sampaoli, les cartes allaient être rebattues dans la hiérarchie des gardiens mais on a vu tout de suite, avec la présentation d’Igor Tudor lundi, que ça allait continuer dans la même voie. Bruno Genesio m’avait d’ailleurs appelé pour discuter, non seulement du joueur, mais aussi de sa personnalité. Forcément, je le connais très bien et je n’en pense que du bien ».

Un mercato perturbé

Pour Pablo Longoria, les ennuis ne font que commencer. S’il va devoir gérer ce vestiaire chahuté, comme la venue d’Igor Tudor, un entraîneur qui ne connaît pas la Ligue 1, c’est aussi un mercato estival perturbé qui se présente à lui. Sa campagne de recrutement a démarré avec l’atout Sampaoli sur le banc. A présent, il faut revoir le plan de vol. Certaines recrues auraient peut-être dit oui avec Jorge Sampaoli dans le projet mais il n’est pas certain que ce soit toujours le cas avec Igor Tudor sur le banc. L’Argentin a également glissé des noms, que Pablo Longoria a étudié et pour lesquels il a entamé des discussions. Si tout n’est pas à jeter, il faut tout de même reprendre une grande partie des dossiers. Pas vraiment idéal pour préparer une saison, notamment quand celle-ci est celle du grand retour de l’OM en Ligue des Champions