Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

OM : 5 pistes pour prendre la place de Steve Mandanda

Voir Cacher le sommaire

Après avoir claqué la porte de l’OM, Steve Mandanda va laisser un grand vite dans le vestiaire marseillais. A présent, il faut trouver son successeur. Une doublure d’expérience capable de compenser les errements d’un Paul Lopez pas toujours rassurant.

Steve Mandanda a dit stop.

Stop à son aventure marseillaise, longue de 613 matchs. Une légende vivante qui n’a pas voulu poursuivre une saison de plus, notamment après les choix pas toujours évidents de Jorge Sampaoli, qui l’a relégué sur le banc pour finalement lui faire confiance sur les derniers matchs de la saison, lorsqu’il a fallu aller chercher la qualification en Ligue des Champions. Interrogé par Média Foot, Rolland Courbis a indiqué comprendre la décision de Mandanda : « A sa place, j’aurai pris la même décision que lui. Et je trouve que tout ce qu’il a fait depuis plusieurs mois est à l’image de ce garçon : exceptionnel. Il est resté élégant, sans se plaindre et il part en restant un amoureux de l’OM, c’est fort. Parce que n’oublions pas trop vite la saison qu’il vient de passer. Sans se plaindre une seconde, malgré des erreurs de management évidente ! »

Mandanda rend hommage à l’OM

Présenté officiellement, Steve Mandanda a profité pour prendre la parole et expliquer les raisons de son choix : « Ça a été un choix mûrement réfléchi. J’ai eu les premiers contacts à la fin de saison. Ensuite, j’ai vu le coach. J’ai beaucoup réfléchi à ma situation à Marseille. Il y a ici un projet très ambitieux. Je devais être convaincu que j’avais encore cette envie d’être performant, de gagner et d’aider le club. Donc je les ai rappelés pour les accepter de venir. Je suis très content d’être là. Je suis attaché à l’OM, j’ai tout vécu là-bas. Je suis le joueur que je suis grâce à ce club. J’ai donné tout ce que je pouvais. Ce n’était pas une décision simple. Mais après avoir bien réfléchi, j’étais persuadé que c’était le moment et que la suite était au Stade Rennais ». A 37 ans, c’est une nouvelle carrière qui démarre pour le champion du monde. Et du côté de l’OM, on doit maintenant tenter de trouver un nouveau gardien de but. Paul Lopez ne peut être l’unique force vive à disposition d’Igor Tudor. Un nouveau portier doit venir pour faire jouer la concurrence.

Costil, le bon moment ?

Pablo Longoria ne veut pas dépenser d’argent pour la succession de Steve Mandanda. L’enveloppe de 50 millions d’euros pour cet été ne concerne pas ce poste de doublure. Donc l’OM cherche un joueur libre de tout contrat ou en prêt. C’est le cas d’un certain Benoît Costil. S’il s’entraîne avec Vannes, en Bretagne, il est sur les tablettes du FC Lorient. Après une aventure compliquée avec Bordeaux, le Français de 35 ans a plusieurs fois été en contact avec l’OM. L’histoire n’a jamais pu aller à son terme. Pourquoi pas maintenant ?

Bernardoni, la bonne affaire

Prêté à l’AS SaintEtienne la saison dernière, Paul Bernardoni a montré qu’il avait les qualités pour se transformer en monsieur Plus. Et même s’il n’a pu empêcher la descente des Verts, l’Angevin a du potentiel. Pas encore certain d’avoir une place dans l’effectif angevin et dans l’esprit du coach Gérard Baticle, Paul Bernardoni (25 ans) est sur les tablettes de l’OM. Un prêt avec option d’achat permettrait à toutes les parties de s’entendre.

Benjamin Lecomte est dispo ?

Comme Paul Bernardoni, Benjamin Lecomte a été prêté. C’est sous les couleurs de l’Atletico de Madrid que le Français a été tenter sa chance. Mais l’aventure n’a pas été fructueuse. Il n’a pas joué une seule minute avec les Colchoneros. Le Français cherche à se relancer, lui qui a encore deux ans de contrat. L’OM pourrait être l’environnement parfait. A 31 ans, Lecomte a l’expérience et les qualités pour la Ligue des Champions.

Lorenzo Montipo, la piste de Tudor


Igor Tudor n’hésitera pas à piocher dans la réserve du Hellas Verone pour faire son mercato. L’ancien coach a gardé de bons contacts avec plusieurs joueurs et notamment le gardien de but, Lorenzo Montipo. S’il n’est pas le meilleur gardien de Serie A, c’est un joueur de devoir et en qui Tudor à confiance. Petit souci pour Montipo, il n’est pas libre et a encore trois ans de contrat (juin 2025).

L’option André Ferreira

A 26 ans, André Ferreira n’est pas le plus connu des gardiens de but portugais. Mais il plaît à l’OM, lui qui garde les cages de Paços de Ferreira. Début juillet, A Bola indiquait que l’OM et Paços avaient entamé des discussions. Toulouse et Grenade seraient également sur le coup…