Jorge Sampaoli a offert sa tête à l’OM… pour rien ?

Voir Cacher le sommaire

Si Jorge Sampaoli a claqué la porte de l’OM cet été, juste avant la reprise, c’est parce qu’il était en désaccord avec le recrutement. Mais visiblement, Pablo Longoria ne semble pas en tirer des leçons.

A l’instar de son compatriote Marcelo Bielsa, Jorge Sampaoli a dit stop. Lassé de voir que le club marseillais ne répondrait pas à ses attentes pour la saison 2022-2023, il a préféré partir. Une démission surprise qui a laissé les supporters sans voix. Personne ne s’attendait à un tel départ, encore plus après la belle saison 2021-2022, malgré par une deuxième place en Ligue 1, une belle aventure européenne (demi-finale de Conférence League) et un retour en Ligue des Champions. Adopté par le Stade Vélodrome, Sampaoli avait un boulevard pour graver son nom dans l’histoire de l’OM. Mais c’est justement par respect pour le club qu’il a choisi de partir.

Le recrutement n’est pas à la hauteur

Jorge Sampaoli a claqué la porte car il estime que l’OM ne mène pas une campagne de recrutement à la hauteur des enjeux d’une participation en Ligue des Champions. L’Argentin avait des ciblés des noms précis et Pablo Longoria tentait de les signer un à un. Mais au même moment, l’OM attendait le feu vert de la DNCG pour être certain de pouvoir bouger. Une attente qui a mis les nerfs de Sampaoli à rude épreuve… Et le dossier qui a fait déborder le vase, c’est celui d’Axel Witsel. Libre de tout contrat, le Belge devait choisir entre l’OM et l’Atletico de Madrid. Fortement intéressé par le projet marseillais, il a finalement opté pour Madrid. Sûrement parce que l’OM a trop temporisé. Pour Jorge Sampaoli, c’était trop. Le dossier qu’il ne fallait pas manquer.

Aucune expérience en Ligue des Champions

Si Jorge Sampaoli a offert sa tête à l’OM, il ne semble pas que Pablo Longoria soit pour autant en train de prendre en compte l’avertissement de son ancien coach. Ce dernier a en effet martelé que l’OM devait s’armer de joueurs d’expérience pour la Ligue b Champions. Résultat : L’OM enchaîne les recrues mais aucun joueur n’a vraiment de match européen dans les jambes. Isaak b (Le Havre), Jonathan Clauss (RC Lens), Luis Suarez (Grenade) et Ruben Blanco (Celta Vigo) totalisent à eux quatre zéro matchs en Ligue des Champions. Samuel Gigot, le défenseur du Spartak Moscou, arrive avec 4 matchs de Champion’s League et 10 d’Europa League. Seul Chancel Mbemba, sous les couleurs d’Anderlecht puis du FC Porto, a entendu à 24 reprises la douce musique européenne. C’est beaucoup trop peu pour un effectif inexpérimenté et assez jeune.

L’OM droit au mur ?

Après une campagne européenne 2020 catastrophique, dans laquelle l’OM s’était ridiculisé avec quatre défaite en quatre rencontres, sans inscrire le moindre but, il est hors de question de renouveler l’expérience. Igor Tudor va devoir préparer son groupe à la rigueur et au sérieux des joutes européennes. S’il a disputé une finale en tant que joueur, en 2003, le nouveau coach marseillais n’est pas plus aguerri que ses propres joueurs dans le métier d’entraîneur. Avec l’OM, il fera ses grands débuts en Ligue des Champions… Pas vraiment rassurant. Et l’expérimenté Jorge Sampaoli sait mieux que personne combien il est important d’être prêt pour ce type de compétition. En quittant son poste aussi soudainement, l’Argentin aurait pu alarmer les dirigeants phocéens.

Visiblement, Pablo Longoria a l’air confiant…