Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Pourquoi Sampaoli veut absolument Correa à l’OM ? 

Voir Cacher le sommaire

Jorge Sampaoli veut un nouvel attaquant pour la saison prochaine. Il s’appelle Joaquin Correa et Pablo Longoria serait en action pour le faire signer à l’OM. Mais qui est cet Argentin de 28 ans qui semble être la priorité de l’été ?

Journaliste pour le Corriere dello Sport, Rudy Galetti a été le premier à sortir l’info. L’OM pense à Joaquin Correa ! Une piste made in Jorge Sampaoli, qui le connaît bien, puisqu’ils ont évolué ensemble au FC Séville. Mais en France, rares sont ceux à connaître cet Argentin de 28 ans. Un joueur qui a démarré sa carrière à Estudiantes. A l’époque, il fait partie des grands talents de sa génération. Et même avec 7 entraîneurs différents pour sa première saison, il parvient à se mettre en évidence, malgré une année catastrophe pour son club formateur. Rapidement repéré en Europe, il débarque en Italie, sous les couleurs de la Sampdoria, lors du mercato hivernal de la saison 2014-2015. Au premier abord, ce championnat ne semble pas forcément convenir à ses qualités. Sans surprise, il n’arrive pas à s’y imposer directement. C’est la saison suivante, qu’enfin, Correa explose et attire les yeux des plus grands recruteurs européens, notamment Monchi, directeur sportif de Séville à l’époque. Lors de cette saison, le coach sur le banc, n’est d’autre que l’Argentin, Jorge Sampaoli. Aux côtés de Ben Yedder, Steven Nzonzi, Samir Nasri et Ever Banega, Correa se fait une place sur le flanc gauche de l’attaque andalouse…

38 millions d’euros de transfert…

Au bout de la deuxième saison, Joaquin Correa se montre et se met en évidence dans la plus grande compétition, la Ligue des Champions. C’est attiré par le championnat italien, que le joueur décide de se diriger vers la Lazio Rome contre un chèque de 15 millions d’euros. Sous Simone Inzaghi, le joueur confirme complètement. L’Argentin se plaît à merveille dans le système laziale. Et c’est au tour de l’Inter Milan de frapper à sa porte… L’occasion parfaite pour Joaquin Correa d’enfin pouvoir se jauger dans un grand club, avec d’énormes ambitions et des individualités de haut niveau. Il est donc prêté un an avec une obligation d’achat de 23,6 millions d’euros hors bonus.

Malheureusement pour Correa, il trouve ses limites. Son irrégularité a raison de son aventure nerazuri. 6 buts inscrits, 2 passes décisives cette saison, c’est bien trop peu pour effacer un joueur du niveau de Lautaro Martinez. Il est capable de faire la différence pour son équipe sur des exploits bien trop épisodiques. L’Inter aurait donc indiqué au joueur qu’il ne compterait plus sur lui et qu’il faudrait donc qu’il se trouve une porte de sortie.

Le bon coéquipier

Joaquin Correa est un ailier gauche de formation. Il a su se renouveler lors de son passage à la Lazio RomeInzaghi l’a essayé en attaquant de soutien dans une attaque à deux. Sa capacité d’élimination dans cette zone du terrain est louée par son coach. Habile des deux pieds, il reste relativement efficace en finition devant le but. Mais sa grosse marge de progression reste dans sa faculté de faire des statistiques (buts et passes décisives).

Ce qui peut plaire dans le cadre de l’Olympique de Marseille, c’est son penchant altruiste, son appétence pour se mettre au service du collectif. Discret, il a tout du bon coéquipier dans un vestiaire. Sa polyvalence joue énormément et pourrait donner à Sampaoli des idées d’associations plutôt intéressantes. Seul hic dans ce dossier, la valeur du joueur, estimée à 23 millions d’euros. Son salaire également, qui, si rien ne bouge, en ferait le plus gros salaire du club (380 k bruts) devant Dimitri Payet (350 k). S’il vient, il devra logiquement diminuer son salaire. Un prêt serait notamment à l’étude.