Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Coupe du Monde 2022 : Ces 5 légendes qui vont disputer le dernier Mondial de leur carrière

Voir Cacher le sommaire

Du 21 novembre au 18 décembre prochain aura lieu la prochaine Coupe du Monde, au Qatar. Toutes les plus grandes stars de la planète foot seront présentes. Mais pour certaines d’entre elles, ce sera le dernier mondial de leur incroyable carrière. Des légendes vivantes qui vivront leur dernier grand frisson international.

 

Luka Modric (Croatie)

Avec son extérieur du pied, il a encore illuminé la dernière finale de Ligue des Champions (remportée face à Liverpool, 1-0).

Un nouveau trophée de plus accroché à la cheminé de Luka Modric, le milieu de terrain du Real Madrid et de la sélection croate. Du haut de ses 36 ans (il en aura 37 en septembre prochain), le Ballon d’Or 2018 profite des derniers instants de sa carrière pour soigner son CV. Et quelle carrière ! Avec sa cinquième Ligue des Champions, il est définitivement entré dans la légende du Real Madrid. Et sous la tunique croate, c’est encore plus impressionnant. Recordman de sélections avec 148 capes à son actif, le capitaine du drapeau à damiers va tenter de rééditer l’exploit de 2018, avec une finale disputée contre l’équipe de France. Au Qatar, ça sera son dernier tour de piste. Et dans un groupe F composé de la Belgique, du Maroc et du Canada, la Croatie a un coup à jouer pour sortir des poules. Il faudra ensuite affronter les qualifiés du groupe E, où se trouve l’Espagne et l’Allemagne. Avec un grand Modric, la Croatie peut encore créer l’exploit. Mais un Modric de 37 ans ne pourra pas faire 37 miracles…

Manuel Neuer (Allemagne)

Un mur. Un rempart. Et même une arme indispensable pour l’Allemagne lors du Mondial 2014, remporté grâce aux gants de Manuel Neuer.

Et même s’il affiche un peu plus de rides que durant son règne de « meilleur gardien de but du monde » – entre 2013 et 2016, il a obtenu cette récompense, et de nouveau en 2020 – il est certain que l’Allemand sera présent au rendez-vous du Qatar. Un événement qui sera son dernier du genre après les éditions 2010 (3e), 2014 (vainqueur) et 2018 (dernier de sa poule F). Après avoir prolongé jusqu’en juin 2024 avec le Bayern Munich, Manuel Neuer s’accorde encore deux saisons avant de raccrocher. S’il a connu un petit trou d’air durant la période Covid, il est revenu à son meilleur niveau. Une excellente nouvelle pour la Mannschaft, qui va tenter de briller grâce à l’expérience de ses cadres (Manuel Neuer 36 ans, Mats Hummels 33 ans, Toni Kroos 33 ans et Thomas Muller 32 ans) et le talent de sa jeunesse (Jamal Musiala 18 ans, Kai Havertz 22 ans et Serge Gnabry 26 ans).

Karim Benzema (France)

Champion d’Espagne. Champion d’Europe. Et bientôt champion du Monde ? A 34 ans, Karim Benzema est au sommet de sa carrière.

Le Français file tout droit vers la consécration suprême de tout footballeur, le Ballon d’Or. Après avoir soulevé sa cinquième Ligue des Champions et le sacre de Pichichi (meilleur buteur de Liga avec 27 réalisations, du jamais vu pour un Français), KB9 se prend à rêver d’une saison en or massif, avec une Coupe du Monde pour terminer sa fabuleuse année 2022. De retour en équipe de France après avoir été privé d’Euro 2016 et de Mondial 2018 (à cause de l’affaire Valbuena), kb9 Karim Benzema va croquer à pleine dent dans sa deuxième Coupe du Monde. Après une édition 2014 où il avait inscrit 3 buts et 2 passes décisives en 5 rencontres, il compte bien marquer le Mondial qatari de son empreinte. Accompagné de Kylian Mbappé, Paul Pogba ou encore Antoine Griezmann, rien ne semble pouvoir arrêter les Bleus. Une occasion en or de devenir l’un des plus grands footballeurs français de tous les temps. Car à 34 ans (35 ans en décembre prochain), difficile d’envisager une participation en Amérique du Nord, en 2026. Benzema filera alors vers ses 39 ans, un âge où les grands noms du sport sont déjà à la retraite…

 

Lionel Messi (Argentine)

Après avoir couru après un trophée avec l’Argentine pendant plus de 15 ans, Lionel Messi a enfin réussi son coup. Vainqueur de la dernière Copa America, la Pulga se prend à rêver plus grand.

Finaliste du Mondial 2014, il sait que l’Albiceleste est capable de faire de grandes choses. Et à bientôt 35 ans, Lionel Messi ne fera pas de vieux os en sélection. Le Parisien a tenté de prendre sa retraite internationale une première fois, lassé des échecs et de la fatigue accumulée. S’il est revenu sur sa décision, c’est pour entrevoir une victoire historique dans un événement majeur. La Copa America en poche, le sextuple Ballon d’Or est plus motivé que jamais. Dans un groupe largement à sa portée, avec le Mexique, la Pologne et l’Arabie Saoudite, l’Argentine ne devrait pas avoir trop de mal à sortir des poules. Notamment si Leo Messi parvient à se préparer convenablement avec le PSG. L’an passé, il est arrivé fatigué, puis blessé, ce qui l’a empêché d’être en pleine possession de ses moyens. Revanchard, il compte bien revenir avec le couteau entre les dents.

Une préparation parfaite pour arriver au Qatar en pleine forme !

Cristiano Ronaldo (Portugal)

Si le temps n’a pas d’emprise sur Cristiano Ronaldo, les compteurs indiquent malgré tout qu’il vient d’avoir 37 ans…

A la faveur d’une hygiène de vie hors du commun, le Portugais n’a pas l’intention de raccrocher les crampons de sitôt. Secrètement, il rêve de pouvoir jouer jusqu’à 40 ans. Mais clairement, au-delà, cela semble compliqué. Cette Coupe du Monde sera donc la dernière pour le Portugais. Et comme Lionel Messi, il a longtemps couru après un trophée en équipe nationale. Champion d’Europe en 2016, le Portugal aligne encore une génération exceptionnelle. Ruben Dias, Nuno Mendes, Bernardo Silva, Bruno Fernandes ou encore Diogo Jota : Cristiano Ronaldo n’est pas seul pour briller sur le terrain ! Frustré par une saison sans titre ni gloire avec Manchester United, CR7 a soif de victoire et de lumière. Il ira au Qatar avec la ferme intention de frapper fort. Une dernière fois. Sur sa route, dans le groupe H : le Ghana, l’Uruguay et la Corée du Sud. Des petits obstacles avec les phases finales.


Sauf accident de parcours, Cristiano Ronaldo sera un candidat au titre mondial.