Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

OLYMPIQUE LYONNAIS

L’Olympique Lyonnais, ou Olympique de Lyon, a connu son âge d’or au tournant du millénaire, remportant sept titres de champion consécutifs, la plus longue série de toutes les grandes ligues de football européennes, au cours de la première décennie de ce siècle et à une époque où les mots « Lyon » et « Gerland » (son ancien stade) étaient pratiquement synonymes de « football français ».

OL
Alexandre LACAZETTE of Lyon and Jean Michel AULAS president of Lyon during the Press Conference at Groupama Stadium on June 9, 2022 in Lyon, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport)

Histoire du club

L’Olympique Lyonnais a été fondé en 1950, mais l’année est à moitié fausse, car les origines du club remontent au 19ème siècle, et plus précisément à l’Olympique Universitaire de Lyon, qui peut être considéré comme un prédécesseur très précoce du club qui était destiné à prendre d’assaut le football français un siècle plus tard.

Dans les années 1950, l’OL a été promu en première division et s’est imposé comme un club régulier.

Les années 1960 sont la décennie où Lyon doit monter d’un cran, ce qu’il fait en remportant sa première Coupe de France en 1964, avec deux buts du Franco-Argentin Nestor Combin en finale contre Bordeaux. Trois ans plus tard, le succès se répète, avec un but de Fleury Di Nallo en finale, l’un des 222 buts qu’il a inscrits pour Lyon au cours de sa carrière, plus que tout autre joueur ayant porté le maillot lyonnais.

Premier trophée majeur et un nom en Europe

Les années 1960 sont également la première décennie au cours de laquelle l’Olympique Lyonnais s’est fait un nom sur la scène internationale. Bien qu’ils aient perdu la finale de la Coupe de France 1963 contre Monaco, ils ont représenté la France dans la Coupe des vainqueurs de coupe 1963-64, car Monaco a remporté le doublé, laissant une place européenne à Lyon. La même saison où l’OL a remporté son premier trophée majeur, en finale de la Coupe contre Bordeaux, il a également atteint les demi-finales de la Coupe des vainqueurs de coupe, où il a fallu trois matchs au Sporting CP, futur champion, pour battre Lyon. Le premier match en France s’est terminé sur un score nul et vierge, le match retour était également nul et vierge (1-1), les équipes ont donc dû se rencontrer une troisième fois, dans un Madrid neutre, où Lyon s’est finalement incliné face à l’équipe portugaise.

Le plus grand succès de Lyon dans les années 1970 a été de remporter la Coupe de France pour la troisième fois en 1973. Cette fois, c’est au tour d’un autre grand Lyon, Bernard Lacombe, de marquer l’un des buts qui ont mené l’OL à la victoire en finale contre Nantes.

Honneurs et distinctions

  • Ligue
  • Ligue 1

Vainqueurs (7) : 2001-02, 2002-03, 2003-04, 2004-05, 2005-06, 2006-07, 2007-08

Finalistes (5) : 1994-95, 2000-01, 2009-10, 2014-15, 2015-16

  • Ligue 2

Vainqueurs (3) : 1950-51, 1953-54, 1988-89

  • Coupes
  • Coupe de France

Vainqueurs (5) : 1963-64, 1966-67, 1972-73, 2007-08, 2011-12

Finalistes (3) : 1962-63, 1970-71, 1975-76

  • Coupe de la Ligue

Vainqueurs (1) : 2000-01

Finalistes (4) : 1995-96, 2006-07, 2011-12, 2013-14

  • Trophée des Champions

Vainqueurs (8) : 1973, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2012

Finalistes (4) : 1967, 2008, 2015, 2016

  • Ligue des champions de l’UEFA

Demi-finalistes(1) : 2009-10

  • Ligue Europa de l’UEFA

Demi-finalistes(1) : 2016-17

  • Coupe des vainqueurs de coupe de l’UEFA

Demi-finalistes(1) : 1963-64

  • Coupe Intertoto de l’UEFA

Vainqueurs (1):1997

Logo

Logo de l’Olympique LyonnaisLe logo actuel est utilisé depuis 2006, et est une version modernisée de celui qui était utilisé depuis 1996. Souligné en or, les initiales OL (évidemment les initiales de « Olympique Lyonnais »), et un lion (un symbole majeur de la ville de Lyon, présent à la fois dans son drapeau et ses armoiries), ont été inclus dans tous les logos depuis la fondation du club en 1950, à l’exclusion de la période entre 1989 et 1996 où le lion était absent.

Joueurs notables

Il y a plusieurs joueurs de classe mondiale et de véritables superstars dans l’histoire de l’Olympique Lyonnais, mais le club n’a pas eu de véritables superstars jusqu’aux années 1960, lorsque le duo Fleurry Di Nallo et Nesto Combin a apporté au club son premier goût au succès. Il a aidé Lyon à remporter 3 Coupes de France et est devenu le meilleur buteur de l’histoire du club en marquant 222 buts en 495 matches, un record qui ne sera probablement jamais battu puisqu’il compte 88 buts de plus que le deuxième Serge Chiesa.

Serge Chiesa et Bernard Lacombe sont deux joueurs qui ont assumé les fonctions de buteur à la fin de la carrière de Di Nallo. Chiesa détient le record du nombre d’apparitions (541) sous le maillot de Lyon et est le deuxième meilleur buteur de l’histoire du club (134), malgré son statut de milieu de terrain. Lacombe, qui jouera plus tard un rôle important dans le club en tant que directeur sportif puis manager, est 4e avec 128 buts. Le gardien de but Yves Chauveau et le défenseur Aimé Mignot méritent également d’être mentionnés car ils ont tous deux plus de 400 apparitions pour Lyon.

Passons à l’ère moderne, où les investissements de Jean-Michel Aulas ont fait du club un prétendant au titre et ont fait venir des joueurs de classe mondiale comme Sonny Anderson. Mais les joueurs les plus performants de l’histoire de Lyon, et en fait de l’histoire de la Ligue 1, sont certainement Sidney Govou, Gregory Coupet et Juninho Pernambucano, qui ont tous remporté un record de 7 titres de Ligue 1. Juninho en particulier était un joueur exceptionnel puisqu’il fait partie des 6 joueurs lyonnais qui ont remporté le titre de joueur de l’année (Essien, Malouda, Benzema, Lopez et Lacazette étant les 5 autres) ainsi que d’avoir le record de buts sur coup franc direct de l’histoire en marquant 77 buts.

Le club est également connu pour avoir formé de jeunes talents exceptionnels qui sont devenus des joueurs de classe mondiale. Des joueurs comme Karim Benzema, Alexandre Lacazette, Nabil Fekir, Hatem Ben Arfa et plus récemment Houssem Aouar, qui ont tous été une source de revenus, Lyon étant devenu un club vendeur au cours de la dernière décennie.

Site du club : https://www.ol.fr/