Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Ligue 1 : un sprint serré pour l’Europe, Voici les grands enjeux de la 36e journée.

Voir Cacher le sommaire

L’heure tourne pour les clubs de Ligue 1. A trois jours de la fin de la saison, la course aux places européennes et la lutte pour le maintien en championnat battent leur plein et battront leur plein lors de la 36e journée à partir du vendredi 6 mai.

Petite bizarrerie : en raison de la finale de la Coupe de France entre Nantes et Nice, les matchs seront joués jusqu’à mercredi. Après la défaite de Marseille dimanche, les places en tête de tableau se sont rapprochées. La hiérarchie pourrait changer temporairement au coup de sifflet final de Lille-Monaco, vendredi soir.

Marseille, Monaco et Rennes veulent accéder à la Ligue des champions

Trois des deux places en Ligue des champions sont à prendre. Marseille reste en tête du classement malgré sa défaite contre Lyon. Avec trois points d’avance, les « Phocéens » cherchent à suivre Lorient, qu’ils ont battu 4-1 lors de la 10ème journée.

Derrière eux, deux équipes frappent à la porte de la deuxième place directement qualificative pour la C1 : Rennes et Monaco, qui sont à égalité avec 62 points. Les Monégasques sont tout simplement inarrêtables : les joueurs du Rocher ont remporté leurs sept derniers matches et affronteront Lille, dixième, dans le match de la journée.

De son côté, Rennes affronte ses voisins nantais quelques jours après la finale de la Coupe de France, mercredi. Les Bretons pourraient profiter de la fatigue des Canaris pour remporter le deuxième derby de la saison après avoir gagné le match aller (1-0) et rester dans la course à la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Metz, Bordeaux et Saint-Etienne au bord du gouffre

Les Grenats et les Girondins sont en grand danger. En cas de défaite et de résultat favorable de leurs concurrents directs, Saint-Etienne et Clermont, les deux clubs pourraient être mathématiquement relégués à l’issue de cette journée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ligue 1 Uber Eats (@ligue1ubereats)

Dans le cas de Metz (25 points), qui reçoit Lyon dimanche, le maintien dans l’élite est très improbable. C’est la première fois depuis le 16 janvier qu’une équipe gagne. En effet, les Lyonnais ont perdu deux points face à Montpellier lors de la 20e journée, alors qu’ils menaient 2-0 à la 80e minute. En revanche, Lyon n’a pas perdu l’espoir de se qualifier pour l’Europe après sa surprenante victoire 3-0 contre Marseille au Vélodrome.

Pour Bordeaux, bloqué à la 19e place (27 points), la situation n’est pas plus tendue. C’était une bonne occasion de revenir dans le match », a-t-il déclaré, « mais ce n’est pas suffisant pour se relancer. Ils ont une dernière chance de se relancer dimanche à Angers, leur adversaire au deuxième plus mauvais bilan de l’année 2022 (10 points).

Saint-Étienne (31 points) disputera également un match clé de la saison. C’est la première fois qu’une équipe joue depuis trois ans et la première fois qu’une équipe joue depuis trois ans. Ils pourront profiter de la fatigue des Aiglons, qui disputeront la finale de la Coupe de France samedi.

Ben Yedder et Terrier ne veulent pas que Mbappé s’échappe.

D’autres classements inspirent plusieurs poursuivants, notamment celui du meilleur buteur du championnat. Au sommet cette saison, on retrouve l’inévitable Kylian Mbappé. Avec 24 buts, le Parisien est en passe de remporter cette distinction pour la quatrième saison consécutive.

Mais Martin Terrier et Wissam Ben Yedder ont aussi leur mot à dire. A l’image de leurs clubs, le Français et le Monégasque se livrent un duel à distance pour la deuxième place du classement des buteurs, qu’ils occupent actuellement avec le même nombre de buts (21) et ont Kylian Mbappé dans le viseur.