Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Une offre en or, Kita prêt à lâcher son FC Nantes ?

Voir Cacher le sommaire

Après avoir reçu une offre de 80 millions d’euros pour le FC Nantes, Waldemar Kita est en phase réflexion. Mais comment refuser un tel montant dans le contexte actuel et après 15 ans passés à la tête du club canari ?

 

Ce n’est plus une simple rumeur, c’est une information. Le FC Nantes a bel et bien reçu une offre pour le rachat du club. Après L’Équipe du Soir, c’est au tour de Presse Océan* de confirmer l’existence de cette proposition.

Il n’y a plus aucune place au doute, Waldemar Kita a bien sur son bureau une offre très alléchante.

Le montant serait de 80 millions d’euros. Une très jolie somme au regard du contexte actuel. En effet, le Covid perturbe clairement le secteur sportif, même si la pandémie semble avoir passé le plus dur de son histoire. La guerre en Ukraine n’aide pas, non plus, à sécuriser les investisseurs, conscients que le conflit peut vite prendre d’autres proportions qu’actuellement. Cette proposition est donc une véritable opportunité. Et Waldemar Kita réfléchit activement.

Partir par la grande porte ?

Waldemar Kita aurait reçu cette offre bien avant la finale de la Coupe de France. Bien avant, donc, de remporter le premier trophée de son règne nantais. Qualifié en Coupe d’Europe pour la saison prochaine, l’homme d’affaire pourrait se laisser tenter par cette nouvelle aventure avec son club. Mais il existe un autre pan de la réalité. Celui du désamour des supporters, qui réclament en très grande majorité son départ.

Depuis plus de 10 ans, les fans nantais et Waldemar Kita se livrent une véritable guerre. Jusqu’à maintenant, le Franco-Polonais a tenu bon. Mais avec cette opportunité de partir, par la grande porte qui plus est, comment ne pas dire oui ?

D’autant plus que le montant est alléchant et permet au clan Kita de couvrir une grande partie de ses investissements.

Certes, il ne récupèrera pas toutes ses billes mais l’atterrissage pourrait être inespéré. Quand on investit dans le football, c’est rarement pour gagner de l’argent. Alors en perdre le minimum, c’est une victoire.

Ciao Landreau

Clairement, cette offre d’investisseurs basés au Luxembourg a du poids. Et il y a clairement des chances que le FC Nantes change de mains cet été. Une piste qui éteindrait toutes les autres, à commencer par celle portée par l’ancien gardien de but nantais, Mickaël Landreau. Même si ce projet dispose du soutien populaire comme des institutions locales, il ne trouve pas grâce aux yeux de Waldemar Kita.

Et si ce dernier peut prendre sa revanche auprès des supporters en ne choisissant pas leur candidat, il ne se gênera pas…

*https://twitter.com/presseocean