Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

PSG : le grand dégraissage commence

Voir Cacher le sommaire

Si le club de la capitale est attendu comme chaque été au niveau des différentes recrues possibles, nul doute qu’un élément important du mercato du PSG sera les ventes. En effet, cela fait plusieurs années que le club n’arrive pas à se débarrasser de ses éléments indésirables. La manque de ventes de joueurs inutiles sportivement, est notamment la grande critique qu’il est possible de réaliser pour le bilan de Leonardo à la tête de la direction sportive parisienne. Cependant, avec le remaniement du club cet été, cet élément pourrait bien changer, grâce à l’arrivée de personnes compétentes au club.

Des personnalités compétentes

Ces arrivées sont bien sûr celles de Luis Campos, mais également de Antero Henrique. Le premier est arrivé officiellement en tant que remplaçant de Leonardo, pour un titre de directeur sportif qui faisait tache au PSG. Ce dernier à d’ores et déjà et en très peu de temps, apporté sa patte au club. Au niveau des arrivées notamment, avec le recrutement du très prometteur Vitinha au milieu de terrain. Campos devrait également retrouver son duo légendaire avec l’entraîneur Christophe Galtier, annoncé très proche ces derniers jours du PSG. Luis Campos pourra travailler en parfaite coordination avec le futur coach.

Si Campos lui, s’occupe essentiellement des arrivées au club, un autre homme bien connu au PSG, aura la lourde tâche de s’occuper des ventes. Cet homme n’est autre qu’Antero Henrique, ancien directeur sportif du club entre 2017 et 2019, avant justement le retour de Leonardo. Son bilan, marqué par le transfert historique de Neymar vers le club de la capitale, aura tout de même été très mitigé. Cependant, et ce depuis son départ du club, Henrique a gardé de très bons rapports avec le président qatari du PSG, Nasser Al-Khelaifi. Cela a permis son retour non officiel au club.

Le président déclarait notamment la semaine dernière au Parisien que « les joueurs profitant de leur statut au club, c’est fini ! ».

Le dégraissage commence

En étant ainsi au club sans y être officiellement, Antero Henrique garde cette tranquillité médiatique pour pouvoir effectuer sereinement son travail. Luis Campos supervisera le bon déroulé des ventes de son côté également. Henrique a donc une grosse responsabilité dans l’un des secteurs les plus défaillants au club depuis l’ère qatari, celui des départs. Et ça, Antero Henrique l’a bien compris, et vite. C’est notamment pour cela qu’il a dès le début du mercato tenté de trouver diverses solutions, et plusieurs pistes de sorties. Première vente réalisée, celle du gardien Alphonse Aréola, parti à West Ham pour 12 millions.

Cela permet notamment de dégraisser à un poste de gardien trop présent au club. Autre joueur poussé vers la sortie : Idrissa Gueye. Le sénégalais plutôt décevant depuis son arrivée, ne sera pas retenu en cas d’offre. Le club turc Galatasaray a offert 5 millions pour le milieu. Offre très faible, mais qui convient au PSG, qui souhaite réellement refaçonner son milieu de terrain. Si cette vente venait à être réalisée, Henrique devrait encore continuer à vendre des indésirables comme Icardi ou encore Herrera.