Keira Walsh, joueuse la plus chère du monde (460 000€)

Le football féminin n’en finit plus d’évoluer, et même sur le marché des transferts. L’internationale anglaise et championne d’Europe cet été, Keira Walsh, est passée de Manchester City au FC Barcelone pour un montant record : 460 000 euros. Crédit photo : DeFodi Images / Icon Sport.

A ce prix-là, que peut-on obtenir sur le marché des transferts dans le football masculin ? Un joueur des bas fonds de la Ligue 1 ou alors moins ? En tout cas, pas grand chose. Pour même pas un demi million d’euros, le Barça a pu s’offrir une joueuse d’envergure. Ce mercredi, Manchester City et le Barça ont trouvé un accord à hauteur de 460 000 euros pour le transfert de Keira Walsh, sacrée championne d’Europe cet été avec sa sélection. Un nouveau record dans le foot féminin. Le transfert le plus élevé était avant détenu par la Danoise Pernille Harder, transférée pour 350 000 euros de Wolfsburg à Chelsea en 2020.

La milieu de terrain britannique est une référence mondiale à son poste et a même été élue joueuse de la finale du dernier Euro 2022 féminin. Âgée de 25 ans, celle aux 50 sélections avec les Trois Lionnes défendait les couleurs de Manchester City depuis 2014.

Deux mondes différents

Robert Lewandowski, Raphinha, Jules Koundé, Keira Walsh…ils ont tous rejoint le Barça à “prix d’or”. Il y a tout de même un monde d’écart entre la section masculine, qui a envoyé 153 millions d’euros sur ses trois stars, et la section féminine. Dans le football féminin, les salaires et les indemnité de transfert sont dérisoires à côté des revenus générés par les hommes. Cela peut aussi s’expliquer car environ 90% des transactions sont gratuites chez les femmes selon Sport & Business Mag. La cause à des prêts ou des transferts de joueuses en fin de contrat.

Les plus grosses transactions, depuis la saison dernière, varient entre 100 000 et 250 000 euros. Valérie Gauvin, avant-centre des Bleues, est la française la plus chère de l’histoire avec son départ à Everton pour 100 000 euros en 2020. En 2021, autre transfert record puisque la sœur de Reece James, Lauren James, est passée de Manchester United à Chelsea pour 235 000 euros. Une autre tricolore a aussi battu un record en terme de transfert. En effet, Pauline Peyraud-Magnin a rallié la Juventus l’été dernier pour 50 000 euros. Ce qui en fait la gardienne de but la plus chère. Loin, très loin, de Kepa Arrizabalaga et d’Alisson qui ont respectivement coûté 80 et 62,5 millions d’euros.