Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Bordeaux : Et si Gérard Lopez plantait aussi les Girondins ?

Voir Cacher le sommaire

Propriétaire des Girondins de Bordeaux, Gérard Lopez n’a rien pu faire pour éviter le naufrage du club historique de Ligue 1, qui évoluera en Ligue 2 la saison prochaine. Avec la crainte de voir l’actionnaire principal plier bagage cet été, au pire moment…

 

Bordeaux a vécu une saison cauchemardesque. Il n’y a pas d’autre mot pour décrire le calvaire des supporters girondins lors de cet exercice 2021-2022. Pourtant, c’est gorgé d’espoir qu’ils avaient entrepris d’accompagner le nouveau projet porté par Gérard Lopez.

Après les années galères de l’ère GACP (2018-2021), l’arrivée de l’ancien patron du LOSC, champion de France en titre, permettait d’être optimiste. Mais la greffe n’a pas prise. Recrutement, choix du coach, gestion du club. Des erreurs qui ont conduit à la pire des sentences, la relégation en Ligue 2. Trente ans après son dernier purgatoire (1991-1992), Bordeaux retourne se reconstruire à l’étage inférieur. La peur au ventre.

Des craintes autour de Lopez

La première des craintes, c’est de descendre en Ligue 2 pour y rester. Des clubs historiques du football français comme Sochaux, Auxerre, Nancy, Le Havre, Caen ou encore Valenciennes y sont depuis un moment. L’AS Nancy chute même en National après une nouvelle saison catastrophe. Ce danger est bien présent. Mais il y en a un autre. En effet, l’actuel patron du club, Gérard Lopez, traîne une certaine réputation. En Formule 1 avant son arrivée dans le foot, et sur plusieurs projets annexes à celui de Bordeaux, il a parfois dû baisser les bras et mettre la clé sous la porte.

Dernier exemple en date, plus que récent, l’Excelsior Mouscron en Belgique. Gérard Lopez en est le propriétaire et c’est vers le monde amateur que devrait s’écrire l’avenir de son club, au bord de la faillite : « En proie à de sérieux soucis financiers qui ne lui permettent plus d’assurer le paiement de ses joueurs et de ses fournisseurs depuis plus de deux mois, l’Excel Mouscron est toujours à la recherche d’un repreneur afin de pouvoir évoluer en D2 amateurs ACFF la saison prochaine », écrit le quotidien belge, Le Soir.

A tel point que Gérard Lopez serait prêt à lâcher ce club pour… un euro symbolique !

 

20 millions d’euros à mettre

Relégué en Ligue 2, Bordeaux n’est pas au bout de ses peines. A présent, il faut combler le déficit. Selon le quotidien régional Sud-Ouest, il y a un trou de 20 millions d’euros à combler. Si Gérard Lopez ne les met pas, d’autres ennuis s’ajouteront aux déboires sportifs. Après avoir investi 10 millions d’euros il y a un an, l’homme d’affaire va-t-il remettre au pot ? Selon ses dires, il n’abandonnera pas le navire. Un discours qu’il a déjà tenu du côté de Mouscron. Et on voit le résultat…