Luis Campos remporte son bras de fer, une nouvelle recrue pour le PSG !

Voir Cacher le sommaire

Après d’intenses négociations, le PSG vient d’obtenir gain de cause dans le dossier Renato Sanches. Le Portugais arrive à Paris contre un chèque de 15 millions d’euros.

Cela fait plus d’un mois que les négociations ont démarré entre le PSG et le LOSC pour Renato Sanches. Le dossier a mis énormément de temps, au point que l’on commençait à se dire que le Portugais ne verrait jamais la couleur de Paris… Finalement, à force de ténacité, Luis Campos a fini par remporter son bras de fer avec les dirigeants lillois. Paris va pouvoir recruter Renato Sanches.

Un transfert à 15 millions d’euros

Le 3 juin dernier, avant tous les autres médias français, Média Foot évoquait la volonté de Luis Campos de venir à Paris avec Renato Sanches, le joueur qu’il a fait venir à Lille quand il était en fonction dans le Nord : « Le dénicheur de talent a déjà les idées claires. Il sait qui il veut voir débarquer dans l’effectif parisien cet été. Comme nous l’évoquions ces dernières heures, Luis Campos aime beaucoup le profil de Vitinha. Mais le FC Porto n’est pas vendeur. En Ligue 1, c’est un autre Portugais que Campos adore : Renato Sanches ! Sa technique, son explosivité, sa folie… Luis Campos est un fervent partisan du milieu lillois. Et il connaît parfaitement sa situation de joueur sur le départ ». Deux mois plus tard, Vitinha – encore une info révélée par Média Foot – a signé. Et Renato Sanches va en faire de même si on en croit les éléments du journal L’Equipe. Un accord a été trouvé entre les deux clubs pour un deal à 15 millions d’euros.

Transfert ou prêt avec option ?

La question centrale du dossier, c’est le montage du deal. Comme Média Foot l’a révélé le 22 juillet, Paris a proposé un prêt avec option d’achat pour Renato Sanches. Pour cela, le Portugais devait prolonger d’un an, puisque son contrat ne va que jusqu’en juin 2023. Mais Lille avait refusé ce montage. Le LOSC a-t-il fini par accepter, moyennant une option d’achat plus forte que les 10 millions d’euros proposés au départ ? C’est possible. Car Lille voulait clairement plus d’argent. De l’autre côté, en Italie, le Milan AC proposait plus que le PSG. Mais Renato Sanches ne voulait pas aller à Milan. Il voulait le PSG. Et il a fini, lui-aussi, par obtenir gain de cause !