Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

L’ASSE en plein cauchemar après sa descente en Ligue 2

Voir Cacher le sommaire

Saint Etienne jouait son match retour de barrages pour son maintien en Ligue 1 ce dimanche soir. Les Verts, qui avaient fait match nul à l’aller, jouaient cette fois à domicile, pour tenter d’arracher la place en Ligue 1 aux Auxerrois, eux aussi, plus que décidés à leur jouer un mauvais tour. Cependant, la rencontre a très vite tourné au vinaigre, après la victoire d’Auxerre lors d’une séance de tirs aux buts. 

Auxerre de retour en Ligue 1 après plus de 10 ans

L’AJ Auxerre, troisième de Ligue 2 cette saison, a réalisé plusieurs bonnes performances en jouant à l’extérieur. Ainsi, le club entamait le match avec plus d’envie que son adversaire du jour. Les joueurs de Forlan auraient même pu éviter la séance de tirs aux buts, puisqu’ils ont ouvert le score dès l’entame de la seconde mi-temps.

Cependant, c’est Mahdi Camara, qui égalisa en fin de match, à la 76ᵉ minute, sur une tête un peu chanceuse, qui aurait pu être signalée hors-jeu, si un joueur de l’AJ Auxerre ne s’était pas placé au second poteau pour doubler son gardien.

Après ce but, c’est tout le stade et le peuple stéphanois qui a repris espoir. Les vagues offensives stéphanoises se sont faites nombreuses et les Verts pourront regretter d’avoir manqué quelques balles de match, pour éviter la prolongation.

D’ailleurs, cette prolongation aura été longue et les deux équipes n’auront pas réussi à marquer un seul but. Elles peuvent remercier leur gardien, et surtout Paul Bernardoni, qui aura dû arrêter neuf tirs cadrés durant toute la partie, pour un seul but encaissé.

 

Au final, c’est l’AJ Auxerre qui se sera imposé, après la séance des tirs aux buts, avec un gros raté de Ryad Boudebouz, premier tireur désigné des Verts.

Gros dérapages au coup de sifflet final

Certains auraient pu s’y attendre, mais pas à un tel extrême. Dès lors que les Stéphanois ont entendu le coup de sifflet final, donné après le dernier pénalty d’Auxerre, marqué par Touré, de gros dérapages ont eu lieu.

En effet, des centaines, voire près d’un millier de supporters sont entrés sur la pelouse, en se dirigeant vers les joueurs, stéphanois, Auxerrois, et la tribune présidentielle. De nombreux engins pyrotechniques ont été lancés. Les forces de l’ordre, présentes en nombre, ont dû intervenir avec du gaz lacrymogène très puissant. C’est du jamais vu lors d’un match de maintien pour la Ligue 1.

Certains acteurs du terrain, malheureusement, en ont même reçu par erreur, ce qui a été le cas de Forlan, l’entraîneur de l’AJ Auxerre, qui a déclaré en après-match : 

“Après le match, j’ai eu peur, car j’ai pris des bombes lacrymogènes, comme mes joueurs”