Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Arsenal est de retour en Europe – rêve en Ligue des champions.

Voir Cacher le sommaire

L’équipe de Mikel Arteta ne peut pas terminer plus bas que la sixième place en Premier League après avoir battu West Ham dans un match truffé d’erreurs.

Quoi qu’il arrive au cours des quatre prochains matches, Arsenal peut retirer ses passeports la saison prochaine.

L’aspect le plus important de la victoire 2-1 de dimanche contre West Ham au London Stadium est qu’elle a permis à Arsenal de repasser devant Tottenham et de se hisser dans le top 4 de la Premier League.

L’objectif de Arsenal : la qualification pour la League des champions

Mais ce résultat a également permis aux hommes de Mikel Arteta de ne pas terminer plus bas que la sixième place, leur garantissant au moins une place en Europa League pour 2022-23.

C’était l’objectif d’Arsenal au début de sa campagne, en août, mais il ne s’agit plus que d’un strict minimum à l’approche de la ligne d’arrivée, la qualification pour la Ligue des champions étant entre ses mains.

Ils ont abordé le match de dimanche en sachant que les Spurs les avaient dépassés et étaient désormais quatrièmes grâce à leur victoire 3-1 sur Leicester City plus tôt dans l’après-midi.

Ce résultat a fait monter la pression sur l’équipe d’Arteta, mais les buts des défenseurs centraux Rob Holding et Gabriel Magalhaes ont suffi à leur donner la victoire dont ils avaient besoin pour reprendre deux points d’avance à quatre journées de la fin.

En vérité, les Gunners n’ont pas été à la hauteur

Les Gunners ont commis un catalogue d’erreurs tout au long de la rencontre. Mais cela n’inquiète pas Arteta à ce stade de la saison.

Les victoires sont tout ce qui compte maintenant, et Arsenal a obtenu exactement ce qu’il était venu chercher dans l’est de Londres pour confirmer ses récentes victoires sur Chelsea et Manchester United.

Il ne fait aucun doute qu’ils devront élever leur niveau de jeu au cours des quatre derniers matches pour s’assurer qu’ils seront de retour à table au sommet de l’Europe la saison prochaine, surtout lorsqu’ils affronteront les Spurs dans un peu moins de quinze jours.

Mais avec Tottenham qui affronte Liverpool à Anfield le week-end prochain et Arsenal qui reçoit Leeds United, un club menacé de relégation, l’équipe d’Arteta pourrait bien prendre cinq points d’avance sur le derby du nord de Londres.

C’est pourquoi une victoire contre West Ham était si cruciale. Compte tenu de l’enjeu, cependant, Arsenal a été étrangement plat en première mi-temps.

Ils étaient bien conscients du résultat des Spurs, mais il y avait très peu d’urgence pendant les 45 premières minutes, qui étaient parsemées d’erreurs pour les deux équipes.

La meilleure occasion de la première demi-heure revenait à West Ham, mais Holding était là pour bloquer le tir de Manuel Lanzini au second poteau.

Arsenal avait du mal à créer quoi que ce soit de notable à l’autre bout du terrain jusqu’à ce qu’une défense négligée donne à Eddie Nketiah l’occasion de courir vers le but.

Lukas Fabianksi se débrouillait bien pour repousser la tentative de l’attaquant, mais Holding s’élevait plus haut pour placer sa tête dans la lucarne opposée et ouvrir le score à la 38e minute.

L’avance ne durait pas longtemps, cependant, puisque Jarrod Bowen égalisait West Ham à la mi-temps après avoir été repéré par Vladimir Coufal.

Ce but était à l’image de la mauvaise performance d’Arsenal, Coufal ayant laissé beaucoup trop de temps à Nuno Tavares pour trouver Bowen, qui pouvait alors prendre une touche avant de placer une frappe déviée dans le coin inférieur.

Arteta devait être furieux à la mi-temps et son équipe a commencé la seconde période avec plus d’urgence, reprenant l’avantage à la 54e minute par une tête de Gabriel.

Le défenseur central brésilien a inscrit quelques buts précieux cette saison

Il était une fois de plus en mesure de marquer son quatrième but de la campagne en reprenant de la tête un centre de Gabriel Martinelli au second poteau.

Ce but s’est avéré décisif, car West Ham, fatigué, n’a jamais vraiment eu l’occasion d’égaliser, alors qu’il se prépare pour sa demi-finale retour de l’Europa League jeudi.

Au contraire, Arsenal aurait pu rendre la situation plus confortable en fin de match, Nketiah ne parvenant pas à profiter de deux bonnes occasions, mais ces ratés ne se sont pas avérés coûteux.

Cet après-midi, tout s’est joué sur le résultat, et Arsenal a obtenu exactement ce qu’il voulait. Après une saison dans le désert européen, l’équipe d’Arteta peut maintenant se préparer officiellement à voyager sur le continent avant la saison prochaine.

La compétition dans laquelle ils joueront reste cependant très incertaine.