Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

OM : Après une première boulette, Longoria file tout droit vers la deuxième !

Voir Cacher le sommaire

Très apprécié des supporters, Pablo Longoria a commis une erreur en laissant filer le précieux Boubacar Kamara. Et le président de l’OM, sur tous les fronts, pourrait bien s’empêtrer dans un second dossier problématique. Explication.

 

L’OM a manqué le coche. Malgré de longs mois de négociations, le jeune Boubacar Kamara, pur produit de la formation marseillaise, a dit stop. Fin de l’aventure phocéenne pour ouvrir les portes du football anglais. Et pas dans une prestigieuse écurie comme Liverpool, Arsenal ou Chelsea. C’est à Aston Villa que Bouba Kamara a dit oui… Un choix aussi étonnant qu’il ne déçoit les supporters. Comment l’OM a pu laisser filer son soldat du milieu de terrain, enfant du Vélodrome, pour zéro euro ? Un gâchis.

Et une première fausse note du président Longoria.

 

Prolonger Sampaoli, pourquoi faire ?

S’il semble faire l’unanimité en interne, comme auprès des supporters, Pablo Longoria peut clairement avancer tête basse pour le dossier Kamara. C’est lui qui n’a pas su mener les discussions dans le bon sens. Et même si la responsabilité incombe aussi, bien évidemment, aux agents du joueur, Longoria traîne ici une première casserole. Et la deuxième ne semble pas loin… En effet, depuis plusieurs semaines, l’Espagnol s’est lancé dans un projet qui pose question : la prolongation de Jorge Sampaoli. Sous contrat jusqu’en juin 2023, l’Argentin pourrait se voir proposer deux ans de plus, dès cet été. Avec tous les risques que cela comporte…

Un volcan sur le banc

Jorge Sampaoli est un volcan.

Qui entre très souvent en ébullition durant les matchs. Un caractère qui plaît au Vélodrome. Mais qui n’est pas sans conséquence lorsque les choses tournent mal. Sanguin, Sampaoli n’hésite pas à péter un plomb quand il estime que c’est nécessaire. Un caractère plus que trempé qui rend ses aventures en club parfois complexe.

Si la première saison s’est bien déroulée, avec une qualification en Ligue des Champions et une demi-finale de Conférence League, difficile de ne pas penser à la fin de saison compliquée des Marseillais. Comme à l’historique de Sampaoli durant sa carrière. La deuxième saison est toujours plus tendue. Après l’idylle des débuts et l’euphorie de son arrivée, si jamais les résultats sportifs ne sont pas au rendez-vous, c’est généralement le début des disputes et de la tension.

Pourquoi, dans ces conditions, prolonger un entraîneur à « haut risque » ?

Sa qualité est évidente, Sampaoli a une méthode et des idées. Mais il lui reste un an de contrat. Pablo Longoria peut tout à fait attendre l’hiver et le début d’année 2023 pour évoquer cette prolongation de contrat avec lui. Cela permettrait à l’OM de voir comment se déroule cette deuxième saison, souvent la plus compliquée pour Sampaoli. Et d’éviter un bail longue durée qu’il faudra payer au prix fort si jamais l’Argentin est remercié.

Pablo Longoria ne doit pas commettre cette erreur. Mais visiblement, il y tient et Frank McCourt a l’air de vouloir le suivre…