Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

INFO Média Foot : Antero Henrique insiste pour un vieux dossier du PSG…

Voir Cacher le sommaire

De retour aux affaires avec le PSG, Antero Henrique devrait jouer un rôle important cet été pour Paris. Et le Portugais n’a pas oublié les dossiers qu’il travaillait activement lorsqu’il était directeur sportif entre 2017 et 2019. D’après nos infos, il veut toujours une star de Serie A…

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, Antero Henrique revient au PSG. Par une petite porte, pas vraiment officielle pour le moment. Après avoir hérité du poste de directeur de la Ligue du Qatar, le Portugais va jouer un rôle dans l’ombre du prochain mercato parisien. Et Doha lui a déjà confié des missions importantes, comme celle de trouver des portes de sortie à Neymar, Draxler ou encore Icardi. Pas simple… Mais Antero Henrique reste également un homme de conviction. Et il n’a pas oublié le travail de 2017-2019. Au point de vouloir réactiver l’un de ses vieux dossiers.

Henrique insiste pour Milinkovic-Savic

Selon nos infos, Antero Henrique a déjà en tête de relancer le dossier Sergej Milinkovic-Savic ! La pépite de la Lazio Rome est sur le départ. Des discussions sont en cours avec plusieurs clubs européens, dont Manchester United. Mais rien n’est fait. Et pour Antero Henrique, Paris a besoin d’un joueur comme ça. Un profil technique, créateur et capable de finir les actions. Ce que Julian Draxler n’a pas réussi à faire ces dernières saisons, par exemple… Et si Paris n’arrive pas à faire Paul Pogba, Sergej Milinkovic-Savic deviendra clairement une belle alternative.

https://www.instagram.com/p/Cd3oE1io7vt/

Moins cher qu’avant

A l’époque où Antero Henrique chassait fermement Sergej Milinkovic-Savic, la Lazio Rome en voulait 100 millions d’euros. Ce temps-là est révolu…

Les prix ne sont plus les mêmes. Pour 60 millions d’euros, l’affaire peut se conclure. Peut-être plus si c’est le PSG qui signe le chèque. Mais clairement, Paris ne sera pas sur la même gamme de prix que le dossier Tchouaméni, pour qui les 80 millions d’euros devrait être franchi. De son côté, le président de la Lazio continue de croire qu’il peut conserver son joyau serbe, même s’il reste lucide : « Sergej est l’objet de désir de tout le monde. Il n’a pas de prix de marché, car ceux qui mettent les objets en vente fixent les prix. Je ne l’ai pas mis en vente : à partir du moment où arrive une offre qui le satisfait d’un point de vue professionnel, nous parlons donc des cinq meilleures équipes du monde, et d’un point de vue économique, et si cette offre satisfait les besoins de la Lazio, je ne commencerai pas à partir en croisade contre Milinkovic, parce qu’il ne le mérite pas ».