Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Un mercato à 50 millions d’euros pour l’OM ?

Si Frank McCourt est galvanisé par le retour de l’OM en Ligue des Champions, il ne fera pas de grande folie cet été. Le club a besoin de retrouver une stabilité financière et pour cela, l’enveloppe recrutement ne sera pas extensible. A moins de 50 millions d’euros, Pablo Longoria pourra boucler son marché.

 

En passant devant la DNCG, l’OM hérite d’un petit rappel à l’ordre. Et à la réalité… Malgré la présence d’un milliardaire à sa tête, l’Américain Frank McCourt, l’écurie phocéenne ne roule pas sur l’or. Les comptes sont encore fragiles après de grosses dépenses et une période Covid qui a fait beaucoup de mal. Si l’OM peut envisager l’avenir sereinement, il ne va pas falloir dépenser à tort et à travers. Le président Pablo Longoria en est conscient et sait que son budget mercato sera limité cet été. Tout pourrait alors tenir dans une enveloppe de 50 millions d’euros. Une jolie somme, qui n’a rien de délirant par rapport à ce qui se fait ailleurs sur le marché. 50 millions d’euros pour préparer un effectif à rivaliser en Ligue 1 comme en Ligue des Champions.

[irp]

Deux transferts rapides

La priorité pour l’OM, c’est la finalisation d’un milieu de terrain. Boubacar Kamara est parti à Aston Villa, libre de tout contrat. Faute d’avoir pu récupérer un petit billet sur ce produit de la formation marseillaise, l’OM court désormais après son successeur. Pablo Longoria et Jorge Sampaoli ont trouvé, c’est un Français : Jordan Veretout. Des discussions sont en cours avec l’AS Rome pour boucler le dossier. Et la facture ne devrait pas monter bien haut pour l’ancien de Nantes et de la Fiorentina. Pris en grippe par Mourinho, le Français a un bon de sortie et son club attend environ 10 millions d’euros.

L’OM a clairement les moyens et devrait pouvoir trouver une issue favorable.

L’autre dossier chaud, c’est le cas de le dire, c’est Mohamed-Ali… Cho ! La pépite du SCO Angers fait figure de priorité du recrutement marseillais pour le secteur offensif. Un deal à 12 millions d’euros, hors bonus, qui pourrait permettre à l’OM de récupérer un talent pour l’avenir. Mais ce talent est courtisé par des clubs européens qui font monter les enchères… Pablo Longoria reste calme et maintient la pression. La perspective de rester en France, dans un club d’envergure, peut séduire le joueur et son entourage, plutôt que de partir vers l’étranger avant même d’avoir 20 ans et une vraie saison pleine en Ligue 1. D’autres s’y sont brûlés les ailes bien avant lui…

Si l’OM tient le bon bout, avec Jordan Veretout, c’est un deuxième transfert légèrement supérieur à 10 millions d’euros, qui pourrait se conclure.

[irp]

Un gros billet à mettre ?

La question est ensuite de savoir si Jorge Sampaoli veut plusieurs petits renforts ou un gros. En effet, pour respecter une enveloppe de 50 millions d’euros, l’OM a deux choix. Soit mettre 30 millions d’euros pour conserver William Saliba, par exemple. Arsenal ne transigera pas sur le prix du Français qui a sorti une saison XXL. Ou alors les investir sur un talent d’avenir, comme le milieu de terrain brésilien Danilo (Palmeiras), par exemple. Ou un attaquant pour compenser la petite forme d’Arkadiusz Milik. Pour rivaliser en Ligue 1 comme en Ligue des Champions, il va falloir un tueur devant. Si Milik est encore balbutiant comme cette saison, ce n’est pas la peine d’y aller. Autant investir sur un buteur d’expérience et mettre un peu de sous sur transfert et salaire. Alexandre Lacazette (Arsenal), Alassane Pléa (Borussia M’Gladbach) ou encore Loïs Openda (Vitesse Arnhem), il y a de quoi faire !