Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Un but de « hors-jeu » de Kylian Mbappe en finale de l’UEFA Nations League pourrait entraîner une modification de la règle

Julien Laurens revient sur la victoire de la France en Ligue des Nations contre l’Espagne.

Le responsable de l’arbitrage de l’UEFA souhaite que la loi sur le hors-jeu soit modifiée à la suite du but controversé de la victoire de Kylian Mbappe pour la France contre l’Espagne en finale de l’UEFA Nations League.

Mbappe était clairement en position de hors-jeu lorsque Theo Hernandez a tenté une passe en profondeur, mais le défenseur espagnol Eric Garcia a joué l’attaquant du Paris Saint-Germain en touchant le ballon en tentant d’intercepter la passe. La France a remporté la finale 2-1 (streamez la rediffusion sur ESPN+ aux États-Unis)

– Pourquoi le but de « hors-jeu » de Mbappe a été autorisé

L’arbitre Anthony Taylor a autorisé le but parce que Garcia avait tenté délibérément de jouer le ballon, une décision soutenue par le VAR.

Le chef des arbitres, Roberto Rosetti, a confirmé que la décision d’accorder le but était correcte, mais estime qu’il n’est pas dans l’esprit du jeu de permettre à un attaquant de profiter d’une position de hors-jeu.

« Anthony Taylor a pris une décision correcte sur la base de la loi existante et de son interprétation officielle », a déclaré Rosetti, dans des citations rapportées par la Press Association. « Le joueur [Garcia] est délibérément intervenu pour jouer le ballon et l’adversaire [Mbappe] n’interférait pas avec le jeu.

« Cependant, cette affaire nous montre que l’interprétation actuelle de la loi semble être en conflit avec l’esprit de la loi elle-même, qui est d’empêcher tout joueur de profiter de sa position de hors-jeu.

« La position de l’UEFA est qu’il existe des moyens d’améliorer la formulation pour la mettre en conformité avec l’objectif de la loi sur le hors-jeu et de l’esprit du jeu. »

Rosetti fait partie du comité consultatif technique de l’International Football Association Board (IFAB), qui propose des modifications aux lois du jeu. Le panel se réunira le 27 octobre, avant que la réunion d’affaires annuelle de l’IFAB le 25 novembre finalise tout changement pour passer à un vote final au début de l’année prochaine.