Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Neymar est invendable, le PSG s’en mord les doigts…

Voir Cacher le sommaire

A 30 ans, Neymar arrive sur la fin de sa carrière. Et les nombreuses déceptions avec le PSG n’incitent clairement pas le marché des transferts à investir sur lui. Même si Paris espère le voir partir, c’est presque mission impossible.

 

Neymar au PSG, c’est une série sans grand suspens ni rebondissement. Entre blessures et échecs lors des matchs clés, le Brésilien a clairement manqué son pari parisien.

Il a pourtant quitté le Barça plein d’espoir, pour fuir l’éclatante lumière de Lionel Messi et venir chercher la sienne dans un club qui a tout construit autour et pour lui.

Mais force est de constater que le PSG reste sur sa faim. Et que les supporters ne veulent plus y croire. Les sifflets du Parc des Princes à son endroit en témoignent : l’histoire d’amour à assez durer, le poids des multiples déceptions est trop lourd.

 

Face à ce constat, les dirigeants parisiens aimeraient voir Neymar partir cet été.

Mais la réalité est accablante : Qui veut ou peut investir sur une starlette vieillissante de 30 ans, dont le salaire est hors de portée de 95% des clubs ?

 

Qui peut s’offrir Neymar ?

Avec 30 millions d’euros net par saison, Neymar fait partie des footballeurs les mieux payés de la planète. Le PSG a signé un chèque de 222 millions d’euros pour payer sa clause libératoire et il a fallu allonger encore d’autres dizaines de millions d’euros pour qu’il accepte de venir, avec un salaire colossal.

Une prison dorée de laquelle il est presque impossible de sortir. En Europe, il n’y a que 3 ou 4 clubs en capacité de payer de tels émoluments. Manchester United, Real Madrid, Manchester City et Chelsea. Depuis peu, des nouveaux riches comme Newcastle et ses actionnaires saoudiens pourraient possiblement faire un coup.

Mais le nombre de clubs capables de se payer Neymar se compte sur les doigts de la main. Car le Brésilien n’acceptera clairement pas de baisser son salaire, lui qui est assuré de toucher 30 millions d’euros, net d’impôt, jusqu’en juin 2025.

Pourquoi aller ailleurs quand la cantine est si bonne ?

Un salaire XXL et un transfert corsé

Outre son salaire démentiel, il faut aussi prendre en compte le transfert de Neymar. Paris ne le bradera pas, malgré l’envie de le voir partir. Selon les dernières informations, le PSG aurait fixé la barre à 90 millions d’euros.

Près de 100 millions d’euros pour un joueur de 30 ans, dont les passages à l’infirmerie sont bien plus nombreux que les lignes de son palmarès ces cinq dernières saisons, il faut avoir du cran… Car outre l’aspect financier qui limite clairement le champ d’action, il y a aussi et surtout la question sportive. Qu’est-ce que Neymar peut apporter aujourd’hui ? Est-il toujours le grand joueur qu’il a pu être, aux côtés de Messi et Suarez, au FC Barcelone ? Spectaculaire, oui, il sait l’être.

Mais décisif, constant et magique ? Voilà bien longtemps que le Parc des Princes n’a pas vu ce Neymar-là…

Le PSG va avoir toutes les peines du monde à s’en débarrasser cet été, c’est une certitude. Et Doha pourrait se mordre les doigts d’avoir payé si cher, en transfert comme en salaire, le « génie » brésilien. Un joueur qui reste malgré tout attractif pour les marques. Côté business, c’est indéniable, le PSG a pu capitaliser sur l’image de son joueur et signer quelques contrats grâce à lui.

Mais sur le terrain, l’essentiel, on est loin des comptes…