Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Neymar en déclin ? Le Brésilien inquiète le PSG

Alors que Lionel Messi et Kylian Mbappe ont dominé les gros titres du Paris Saint-Germain cette saison, la forme récente de Neymar est devenue une source d’inquiétude dans la capitale française.

Le Brésilien n’a marqué qu’un seul but en huit matchs depuis le début de la campagne, et c’était un penalty lors d’une victoire 2-1 en championnat contre Lyon.

Troublé par des blessures insignifiantes – comme il l’a été depuis sa signature de Barcelone pour un record du monde de transfert en 2017 – Neymar a bouclé 90 minutes en seulement cinq des 15 sorties de son club toutes compétitions confondues.

Lors du match nul 0-0 du week-end dernier à Marseille, dans la plus grande rivalité du football français, il a eu du mal à influencer les débats et a été remplacé tard par Georginio Wijnaldum.

Neymar – qui en mai a prolongé son contrat jusqu’en 2025 – n’a marqué que trois buts en jeu ouvert en 2021 et n’a plus marqué en Ligue des champions depuis décembre dernier.

En d’autres termes, la baisse apparente de ses performances est survenue depuis que Mauricio Pochettino a été nommé entraîneur en janvier.

« C’est un joueur créatif avec un talent merveilleux. Je suis content de lui », a insisté Pochettino avant la rencontre à domicile de vendredi avec Lille.

« Nous savons que nous pouvons faire beaucoup mieux collectivement, même si nous sommes en tête du championnat et dans notre groupe de Ligue des champions. »

Lorsqu’on lui a demandé s’il envisageait de laisser le joueur de 29 ans sur le banc, Pochettino a simplement répondu: « Il pourrait commencer ou être sur le banc, comme tout le monde.

« Quiconque ne démarre pas ou est retiré peut être malheureux, c’est la réalité, pas seulement au PSG. »

Il semble peu probable que l’attaquant de 222 millions d’euros (264 millions de dollars) ne débute pas contre Lille au Parc des Princes, d’autant plus que Mbappe est absent et que Messi souffre d’une blessure cette semaine.

Mbappe est malade, tandis que Messi essaie de se débarrasser d’un problème musculaire mineur.

Bien qu’il joue rarement près de son potentiel évident, le PSG a sept points d’avance en tête de la Ligue 1 après seulement 11 matchs, tandis que Lille est 10e après un mauvais début de défense de son titre.

L’équipe de Pochettino se rendra au RB Leipzig en Ligue des champions en milieu de semaine prochaine, avec Lille également sur la route contre Séville.

Lens est absent à Lyon samedi. Nice, troisième, et Marseille, quatrième, jouent tous les deux dimanche.

L’attaquant turc vétéran a été le joueur vedette du triomphe improbable de Lille la saison dernière, inscrivant 16 buts, dont le vainqueur du prix du but de la saison.

Les signes montrent que le joueur de 36 ans a du mal à répéter cette forme dans la campagne en cours, même s’il a trouvé le chemin des filets à quatre reprises entre la Ligue 1 et la Ligue des champions.

Le week-end dernier, il a été remplacé tard dans le match nul à domicile de Lille contre Brest en difficulté et s’est dirigé directement dans le tunnel avec une frustration apparente.

Il s’est ensuite excusé auprès de l’entraîneur Jocelyn Gourvennec et espère désormais jouer un rôle clé lors de la visite des tenants du titre au PSG.

0 – Le nombre de buts marqués par Messi après quatre apparitions en Ligue 1. Il faut remonter à 2005/06 pour trouver la dernière fois qu’il n’a pas marqué lors de ses quatre premiers matches de championnat d’une saison avec Barcelone.

15 – Le pointage de Lille après 11 matches. La dernière fois qu’un champion en titre a récolté moins de points à ce stade de la saison, c’était en 2012/13, lorsque Montpellier n’avait que 12 points en 11 matchs.

13 – La série actuelle de 13 matchs de haut niveau sans victoire de Saint-Etienne a égalé la pire séquence de son histoire.

Paris Saint-Germain-Lille (1900)

Metz contre Saint-Etienne (1500), Lyon contre Lens (1900)

Angers contre Nice (1200), Bordeaux contre Reims, Montpellier contre Nantes, Strasbourg contre Lorient, Troyes contre Rennes (tous en 1400), Brest contre Monaco (1600), Clermont contre Marseille (1945)