L’Olympique de Marseille est revenu de 2-0 pour battre l’AS Monaco 4-3 au Stade Louis II, un résultat qui a propulsé l’équipe d’André Villas Boas dans les places européennes.

AS Monaco 3-4 Olympique de Marseille

LE MATCH

Monaco a accueilli Marseille dans la principauté sans victoire à son nom dans la nouvelle campagne de Ligue 1 Conforama, mais ils ont commencé brillamment et ont pris les devants après un quart d’heure lorsque Wissam Ben Yedder a tiré à la maison depuis le point de penalty après le handball de Boubacar Kamara dans la boîte (17 ‘). Aleksandr Golovin a ensuite contraint Steve Mandanda à effectuer une sauvegarde depuis le bord de la surface (23e), les hôtes semblant méconnaissables du côté qui avait fait un début de saison si tiède. L’équipe de Leonardo Jardim a à juste titre doublé son avantage dans la demi-heure, Ben Yedder obtenant la fin de la passe d’Islam Slimani – après un travail habile de Gelson Martins – et braquant Mandanda pour son troisième but en quatre matchs depuis son arrivée estivale de Séville ( 27 ‘). Golovin envoya alors un coup franc dans la surface marseillaise, mais les visiteurs furent lâchés avec Slimani puis se dirigèrent vers la barre transversale (31e). Monaco, comme ils l’ont déjà fait cette saison, s’est plutôt effondré à partir de là, cependant. Marseille a reculé d’une minute après la chance de Slimani avec Dario Bendetto à l’arrière du poteau pour rentrer à bout portant (39 ‘) et les visiteurs étaient de retour à égalité avant la fin du semestre, Valère Germain rentrant chez lui contre ses anciens employeurs ( 42 ‘).

Marseille assurez-vous … juste!

Les deux équipes sont restées inchangées pour la seconde mi-temps, Jardim et son homologue Villas-Boas estimant tous les deux que leurs équipes en avaient montré assez dans les 45 premières minutes pour continuer et prendre les trois points. Sans aucune chance à venir, Jardim a été le premier des tacticiens portugais à changer de main, envoyant Jean-Kévin Augustin à Ben Yedder pour ses débuts à Monaco (56e), mais c’est Marseille qui a obtenu le feu vert. Avec Florian Thauvin absent pour le reste de l’année en raison d’une opération à la cheville, Villas Boas devra s’appuyer davantage sur Dimitri Payet dans le dernier tiers. Cela ne devrait pas être un problème si le but du capitaine de l’OM pour 3-2 est quelque chose à passer – son plongeon de l’épaule pour faire de la place égalé par une finition imparable du bord de la surface de Monaco (61e). Marseille s’est ensuite imposé 4-2 grâce à Bendetto, qui a eu tout le temps de choisir sa place après s’être retrouvé banalisé pour reprendre sur le centre de Jordan Amavi (67e). Jardim a ensuite recruté Adrien Silva et Keita Baldé pour tenter de rafraîchir son équipe (68e). Cela a fonctionné dans une certaine mesure, Baldé réduisant les arriérés quelques minutes plus tard, brisant le centre de Fodé Ballo-Touré (75e). Slimani a été désespérément malchanceux de ne pas le faire 4-4, avec Mandanda réalisant une superbe sauvegarde à bout portant (76e). Silva a décoché un coup franc sur le mur de Marseille (87e) et il a terminé 4-3.

LE JOUEUR: Valère Germain

Produit de l’Académie de la jeunesse de Monaco, Germain a été autorisé à quitter le club en 2017 malgré sa contribution de 10 buts à la campagne victorieuse de Ligue 1 Conforama de la saison précédente. Kylian Mbappé et Radamel Falcao ont accaparé les minutes – et les gros titres – cette saison, mais Jardim aimerait sûrement que l’OM soit de retour dans son équipe maintenant. En plus d’un but et d’une passe décisive, Germain a remporté neuf matchs en tête-à-tête et réalisé 82% de ses passes – un beau retour en essayant de passer la balle dans le chas d’une aiguille dans le dernier tiers.

LA STAT: 6

Marseille est désormais invaincu lors de chacun de ses six derniers matches à l’extérieur en Ligue 1 Conforama. La dernière fois Les Phocéens goûté la défaite sur la route dans l’élite française était en avril, quand ils ont perdu 2-0 face aux Girondins de Bordeaux au Stade Matmut Atlantique.