Ajaccio
SCO Angers
AJ Auxerre
Stade Brestois
Clermont Foot
Racing Club de Lens
LOSC Lille
FC Lorient
OL
OM
AS Monaco
Montpellier Hérault Sport Club
FC Nantes
OGC Nice
PSG
Stade de Reims
Stade Rennais
RC Strasbourg
Toulouse Football Club
ESTAC Troyes

Karim Benzema et Mathieu Valbuena : les deux footballeurs entendus au tribunal

Voir Cacher le sommaire

Paris (CNN) Une sex-tape, un chantage présumé et deux stars du football français : alors que le procès de l’attaquant français Karim Benzema démarre aujourd’hui, il allait toujours attirer l’attention.

Benzema, qui joue au football en club pour le Real Madrid, fait face à une accusation de « complicité de tentative de chantage » contre l’ancien coéquipier de l’équipe nationale française et actuel milieu de terrain de l’Olympiacos, Mathieu Valbuena, selon des documents du parquet de Versailles.

Le procès de trois jours verra Benzema, 33 ans, sur le banc des accusés aux côtés de quatre hommes qui auraient tenté de faire chanter le milieu de terrain Valbuena à propos d’une vidéo de « sex-tape » impliquant l’athlète.

Benzema est accusé d’avoir fait pression sur Valbuena – son coéquipier de l’époque en équipe de France – pour qu’il paie des maîtres chanteurs pour empêcher la vidéo de devenir publique.

Selon des documents du parquet, Valbuena a reçu en 2015 un appel anonyme sur le terrain d’entraînement de l’équipe de France en banlieue parisienne.

L’appelant a cherché à « prendre un arrangement » avec Valbuena au sujet de la vidéo présumée, mais ne le ferait que si le footballeur désignait un intermédiaire de confiance.

Plutôt que de se conformer, Valbuena a déposé une plainte à la police, après quoi le footballeur a déclaré avoir reçu d’autres appels et messages du maître chanteur anonyme, réitérant la nécessité d’un intermédiaire de confiance pour « régler ce problème », selon des documents du bureau du procureur.

Complicité de tentative de chantage

S’il est reconnu coupable, Benzema encourt une peine maximale de cinq ans de prison et une éventuelle amende de 75 000 euros (87 000 $), selon le bureau du procureur.

Sur les cinq hommes jugés, Benzema est le seul accusé faisant face à l’accusation moindre de « complicité de tentative de chantage ». Les quatre autres hommes font tous face à une accusation de « tentative de chantage » dont deux qui pourraient encourir des peines plus sévères pour avoir déjà commis un crime similaire ou identique.

Valbuena assistera au procès, a déclaré son avocat Paul-Albert Iweins à CNN, qui a ajouté que le footballeur avait « toujours demandé qu’il y ait un procès public afin que cette affaire lui permette de permettre au public de bien comprendre qu’il est la victime des faits qui sont jugés.

Sur le banc d’en face, l’avocat de Benzema, Sylvain Cormier, a déclaré à CNN : « Nous attendons du procès qu’il fasse enfin la lumière sur l’absurdité des charges retenues contre Karim Benzema ».

Benzema ne sera pas au tribunal mercredi, selon son avocat. « Il sera représenté devant le tribunal », a déclaré Cornier à CNN.

Lorsque l’enquête a commencé, Benzema a nié les allégations.

Retour au football international

Retour au football international

Dans le cadre de cette affaire, Benzema a fait l’objet d’une enquête formelle en novembre 2015, selon des documents du procureur, peu après quoi il a été suspendu de l’équipe de France, à quelque sept mois des Championnats d’Europe 2016.

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graet, a pris une « décision personnelle » d’exclure Benzema de l’équipe, suite à son implication présumée dans le chantage de Valbuena.

Quelque cinq ans après la plainte initiale de la police, Benzema a été rétabli dans l’équipe nationale française pour le tournoi Euro 2020, où les Bleus ont été éliminés aux tirs au but par la Suisse. Benzema a marqué quatre buts dans le tournoi.

Son retour en grâce dans ce tournoi l’a également vu disputer la finale de la Ligue des Nations la semaine dernière contre l’Espagne, où la France a soulevé le trophée.