[ad_1]

TL’imprévisibilité du football était manifeste ce week-end alors que Manchester City, la Juventus et le Bayern Munich ont tous perdu des points. Les fans adorent les histoires de outsiders et il y en a eu beaucoup dans les grandes ligues européennes jusqu’à présent cette saison. Des équipes nouvellement promues faisant des vagues dans la première moitié aux lutteurs de la campagne précédente, voici les paquets surprise de 2019-20.

Premier League: Sheffield United

Sheffield United était avant le début de la saison mais, avec 19 points au tableau après 14 matches, ils sont septièmes au tableau et à mi-chemin de la survie. L’équipe de Chris Wilder a terminé deuxième du Championnat la saison dernière grâce à une brillante course en deuxième moitié de campagne. Ils ont perdu seulement deux de leurs 21 matches de championnat à compter du Nouvel An et leur bonne habitude d’éviter la défaite s’est maintenue cette saison. Ils n’ont encore perdu aucun de leurs sept derniers matches, ce qui signifie que seuls Liverpool (14) et les Wolves (neuf) sont sur une plus longue séquence invaincue en Premier League.

Bien que la plupart des équipes promues comptent beaucoup sur leur forme d’origine, elles ont été excellentes sur la route. Ils n’ont encore perdu aucun de leurs sept matchs à l’extérieur. Seules cinq autres équipes des cinq meilleures ligues européennes restent invaincues: Liverpool, Juventus, Atalanta, Inter et Cagliari. C’est un bilan remarquable pour une équipe promue. Après avoir été radiés avant le début de la campagne, ils ont maintenant la troisième meilleure défense de la Premier League.

Serie A: Cagliari

Après des défaites consécutives à domicile au début de la saison, dont la première contre Brescia, la nouvelle promue, il semblerait qu’elles soient confrontées à un autre long et difficile travail cette saison. Ils n’ont pas terminé dans la première moitié de la Serie A depuis 2008-09 et la 15e place lors de leurs deux dernières saisons n’a pas laissé présager que l’équipe allait sauter en haut du tableau. Pourtant, ils sont maintenant quatrièmes en Serie A, juste au-dessus de Rome, Atalanta et Napoli.

Avant la saison, Radja Nainggolan était prêté par l’Inter. Cependant, personne n’aurait prédit la course dans laquelle ils se sont engagés. Ils sont revenus de 3 à 1 pour battre la Sampdoria 4 à 3 lundi soir, prolongeant leur invaincue à 12 matchs. Seuls la Juventus et Liverpool sont sur une plus longue période invaincue. Et, comme Sheffield United, Cagliari perdra un match à l’extérieur cette saison.

Nainggolan a été au cœur de sa forme sensationnelle récente, avec trois buts et quatre passes décisives lors de ses trois dernières apparitions, mais il n’est pas le seul joueur au sommet de sa forme. L’attaquant brésilien João Pedro a déjà marqué plus de buts cette saison (neuf) que lors de ses quatre campagnes précédentes au club. L’équipe de Rolando Maran a déjà inscrit 29 buts en championnat, soit quatre de plus que la Juventus.

La Liga: Osasuna

Quinze parties depuis le début de la saison en Espagne et – de retour dans le haut de gamme après deux ans d’absence – préparent une offre peu probable pour une arrivée européenne. Leur succès s’est construit autour d’une forte mentalité. L’équipe de Jagoba Arrasate n’a perdu que trois fois – le même nombre que le leader de la ligue, Barcelone. Ils ont également trouvé le filet librement, marquant 21 buts jusqu’à présent – plus que Séville et l’Atlético Madrid.

Osasuna n’essaie pas d’absorber la pression et frappe les équipes à la pause, comme beaucoup d’autres équipes promues. Ils ont confiance en leurs capacités et disposent d’une part de possession de balle supérieure à la moyenne.

L’arrière latéral équatorien Pervis Estupiñán, âgé de 21 ans, est à l’honneur, tandis que l’attaquant argentin Chimy Ávila a mené la ligne de manière admirable. Leur avance de neuf points dans la zone de relégation sera sans doute mise à l’épreuve par une série de matches difficiles avant la trêve hivernale, mais c’est un travail très bien accompli par Arrasate jusqu’à présent.

Bundesliga: Fribourg

Borussia Mönchengladbach, leader de la ligue, et Schalke, troisième au classement, dépassent les attentes en Allemagne, ils se disputent régulièrement des matches européens. cependant, n’ont terminé dans la moitié supérieure du tableau qu’une fois au cours des six dernières années. Pourtant, après 13 matches cette saison, ils se retrouvent en sixième position, à seulement deux points du champion, le Bayern Munich.

Gladbach avait perdu ce week-end, mais ce n’était que sa troisième défaite de la saison à ce jour. Et ils ont eu un début difficile. Ils ont marqué des points contre le Borussia Dortmund, le RB Leipzig, le Bayer Leverkusen et l’Eintracht Frankfurt. De plus, l’équipe de Christian Streich a marqué jusqu’à présent dans chacun de ses 13 matches, répartissant les buts autour de huit joueurs de l’équipe.

Cependant, ils ont été relativement mal à l’aise, il reste donc à savoir combien de temps leur beau départ continuera. Ils sont en bas pour les tacles et en haut pour les tirs concédés, alors ils ont tenté leur chance de temps en temps. Mais dans Gian-Luca Waldschmidt, Lucas Höler et Nils Petersen, ils ont trois bons finalistes. Rester dans la première moitié n’est donc pas exclu.

Ligue 1: Angers

Angers est troisième en raison de son excellent bilan à domicile. Ils ont récolté 19 points en huit matchs au Stade Raymond-Kopa cette saison. Seul Lille a gagné plus de points à domicile (20). En fait, les joueurs de Stéphane Moulin ont déjà remporté plus de matches à domicile cette saison (six) qu’ils n’ont réussi à remporter la saison dernière (cinq).

Leur bilan à l’extérieur est médiocre en comparaison, mais les défaites à Lyon, à Lille, au PSG et à Nice n’auront pas été une surprise pour les fans d’un club dont la plus haute performance en Ligue 1 de ce siècle est neuvième.

Ils sont en bas de la ligue en termes de possession de ballon (45%), mais ils sont également en bas de la ligue pour les tirs concédés (8,9 par match), ce qui montre qu’ils sont exceptionnellement bien organisés à l’arrière. Leur milieu défensif Baptiste Santamaria a joué un rôle clé à cet égard. Ils passent de la défense à l’attaque de manière impressionnante, se classant au deuxième rang derrière le PSG pour les tirs (14,9 par match), bien qu’ils aient perdu des hommes clés de Flavien Tait et de Jeff Reine-Adélaïde pendant l’été.

Équipe du mois de Premier League

Infographie:

Équipe du mois la Liga

Infographie:

Équipe du mois de Serie A

Infographie:

Équipe du mois de Bundesliga

Infographie:

Équipe du mois de Ligue 1

Infographie:

Visitez pour plus de statistiques et évaluations
Suivez et sur Twitter

[ad_2]