Les superstars du PSG se sont superbement ralliées pour une victoire 3-1 par derrière à Montpellier mais, pour ne pas être en reste, l’OM a battu Bordeaux avec une victoire identique qui les a laissés à moins de cinq du PSG et à six de la troisième.

Les champions et leaders du Paris Saint-Germain ont désormais 11 points d’avance sur le LOSC troisième – ceci avec un match en main – et les choses s’annoncent optimistes pour l’équipe de Thomas Tuchel, qui a déjà obtenu la première place du groupe UEFA Champions League malgré le match à domicile de mercredi contre Galatasaray à jouer.

Star power

Bien que l’équipe étoilée ait connu des difficultés au début de Montpellier, avec des blessures à Presnel Kimpembe et Idrissa Gueye suivies d’un but contre son camp du remplaçant Leandro Paredes, leur qualité a brillé. Après un 73rdcarton rouge de deux minutes pour le défenseur montpelliérain Pedro Mendes, Neymar a égalisé avec un coup franc de marque avant que Kylian Mbappé ne touche son quatrième but en cinq matches contre La Paillade, ouvrant la voie à Mauro Icardi pour atteindre son 11e en 14 matchs pour le PSG et conclure 3-1.

« Le terrain était horrible, Montpellier était très fort, nous avions bientôt deux joueurs blessés et l’ambiance était très spéciale. C’était un match extraordinaire et une belle victoire, celle que nous méritions et je voudrais féliciter mon équipe », a déclaré l’entraîneur Thomas Tuchel après la victoire tardive. « Neymar et Mbappé? Ça n’a pas été facile pour eux car ils ont souvent été absents tous les deux et ils commencent tout juste à jouer ensemble cette saison. En fin de compte, ils nous ont remporté le match. »

Marseille en marche

L’OM n’est cependant pas en reste et prend le dessus sur Bordeaux par le même score pour décrocher une sixième victoire consécutive en Ligue 1 Conforama. Une frappe absolument stupéfiante de l’adolescent bordelais Yacine Adli a mis les visiteurs en avant, mais comme le PSG, l’OM a riposté en seconde période, avec Jordan Amavi égalisant et Morgan Sanson mettant son camp devant avant que Nemanja Radonjic n’atteigne son troisième en quatre matches. pour garder son camp à moins de cinq points des leaders et éternels rivaux du PSG.

« Nous avons été un peu déçus à la mi-temps car notre travail n’avait pas porté ses fruits. Nous avons dominé tout le match », a déclaré le patron de l’OM, ​​André Villas-Boas, dont l’équipe compte désormais six points d’avance sur le troisième. « Après la pause, nous avons changé quelques choses. [Arrière gauche Jordan] Le but d’Amavi nous a donné l’élan de confiance dont nous avions besoin. C’était un match parfait parce que les gars sont mentalement là et sont dans une condition physique incroyable. »

Sousa: «Nous sommes sur la bonne voie»

Pendant ce temps, le compatriote d’AVB, Paulo Sousa, qui a vraiment mis Bordeaux en forme depuis qu’il a pris les rênes en mars de cette année, était aussi optimiste que prévu.

« Le contrôle de mes émotions par mes joueurs a plongé [après la pause] contre une équipe très expérimentée, avec de bons joueurs, très bien organisés. Leurs supporters ont commencé à pousser comme une erreur puis une autre a motivé nos adversaires », a expliqué le Portugais après voir son côté plonger du troisième au cinquième. « Ce qui s’est passé aidera les joueurs à se développer. Tout ce que nous avons montré en première mi-temps montre que nous sommes sur la bonne voie, mais une erreur de notre part leur a donné la chance d’entrer dans le match. »

Osimhen frappe à nouveau

Après un mois de novembre difficile, le LOSC de Christophe Galtier a remporté deux victoires consécutives en décembre, après sa victoire 1-0 sur Lyon avec une victoire sur Brest par le même score. Le gardien nigérian Victor Osimhen empoche son neuvième de la saison – tous arrivés au Stade Pierre Mauroy – pour prendre son équipe à la troisième place.

« Nous avons réussi 16 tirs, 10 au but, leur gardien de but était très bon. C’est une victoire importante », je suis très content pour mes joueurs. C’est trois victoires successives sans encaisser de but. Nous progressons sur la défensive, mais nous devons nous améliorer à l’avenir, nous devons être plus cliniques. « 

Monaco et l’OL gagnent gros

Monaco s’est frayé un chemin au bord de la moitié supérieure du tableau avec une victoire 3-0 sur Amiens, le meilleur buteur de Ligue 1 Conforama Wissam Ben Yedder atteignant son 11e de la saison alors qu’Amiens plongeait au bord de la zone de largage avec un quatrième revers consécutif.

Lyon a soufflé chaud et froid ces dernières semaines, mais, encourageant alors qu’ils se disputent un affrontement de l’UEFA Champions League avec le RB Leipzig mardi, ils ont eu le renfort de Memphis Depay pour les mener à une victoire 4-0 à l’extérieur. du côté de Nîmes en difficulté qui a fait expulser Théo Valls et Gaëtan Paquiez en première période.

La victoire de quatre buts a été la plus importante d’une manche qui a vu le plus haut total de buts de la saison jusqu’à présent – 35 – et a amené l’OL au septième rang, à trois points du LOSC et, peut-être plus important encore, pour les fidèles de l’OL – avant l’arch rivalise avec Saint-Etienne à la différence de buts.

Reims en émeute

Les Verts est resté invaincu en neuf matchs toutes compétitions confondues après la prise de fonction du nouveau patron Claude Puel, mais ils n’ont remporté que deux de leurs trois derniers matchs après s’être décollés à Reims, où Rémi Oudin, Boulaye Dia et Moussa Doumbia ont fait de Romain Hamouma le deuxième en autant de matches simple consolation.

Les dernières victimes de Sainté, l’OGC Nice, devaient rebondir chez eux à Metz pour éviter de se laisser entraîner dans la conversation de relégation, et ce avec style, Wylan Cyprien ouvrant la voie avec deux buts devant Ignatius Ganago et Pierre Less-Melou se sont affrontés pour terminer la victoire 4-1 qui leur a valu 13e.

Angers dérape alors que Nantes et Strasbourg se lèvent

Juste au-dessus d’eux en 12e sont Angers, qui a été victime d’une attelle de Mbaye Niang alors que Rennes a battu les hommes de Stéphane Moulin une défaite 2-1 – leur troisième en autant de matches, une mauvaise descente qui les a vu chuter des hauteurs de la troisième place.

Nantes a rebondi après sa défaite contre le PSG lors de la semaine 16 en battant Dijon 1-0 grâce à la troisième place de Ludovic Blas en cinq matches, la sixième en cours de match, tandis que Strasbourg a poursuivi sa tendance des matches remplis de buts en s’imposant 4-2 au fond club Toulouse et passe à 15e.